• Accords entre l'Europe et l'Afrique

    Accords entre l'Europe et l'Afrique

    « En France, très peu de personnes ont entendu parler des Accords de Partenariat Economique

    entre l’Europe et l’Afrique. Même les parlementaires qui doivent voter ont peu d’informations. Comme Peuples Solidaires – ActionAid France mène un combat sur ce sujet, j’ai naturellement accepté votre invitation de venir témoigner pour sensibiliser le public et des élus. »

        Fatou Sarr - Agricultrice Sénégalaise  Crédits photos : Clément Tardif/ActionAid

    https://www-1.netcourrier.com/netc/mail/msg.php?mailbox=newsletter&uid=12155.newsletter&head=0&known=1&ea_encode=0

    Ousmane Barké Diallo, agro pasteur et président de l’AOPP qui regroupe 480 organisations paysannes du Mali.  

    Chère amie, cher ami signataire,

    Les propos de notre partenaire malien Ousmane Diallo témoignent bien de l’urgence et la nécessité de lutter contre des accords de libre-échange, négociés en catimini, qui creusent les inégalités et accentuent la pauvreté.

    La pétition « Stoppons l’accord de Partenariat Economique qui appauvrirait l’Afrique de l’Ouest ! » que nous avons lancée il y a quelques jours avait pour but de porter la voix des paysan.ne.s africain-e-s et de leurs familles dont les moyens de subsistance seraient fortement menacés par cet accord de libre-échange.

      Nous sommes conscients que nous menons aujourd’hui un combat ardu et de longue haleine face aux menaces que représentent les politiques décidées par les plus puissants telles que l’APE entre l’UE et l’Afrique de l’Ouest ou encore la Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition du G7. Elles ne font que favoriser un modèle de développement basé sur l’agro-industrie. Bénéficiant essentiellement aux multinationales, ce modèle s’appuie sur une agriculture fortement consommatrice de ressources et d’intrants agricoles et ne permet pas un partage équitable des bénéfices avec les populations locales.

    Si l’APE était conclu, l’Afrique de l’Ouest ne pourrait, par exemple, plus taxer l’importation de poudre de lait et cela mettrait en concurrence la production laitière européenne qui recherche des débouchés avec la production locale : les producteurs et productrices africaines de lait perdraient à terme leurs moyens de subsistance.

    Nous devons lutter contre un tel modèle et soutenir une agriculture paysanne et familiale, seule capable de garantir la souveraineté alimentaire et de lutter efficacement contre la faim et la pauvreté.

       Pour mener ce combat avec nos partenaires, nous avons besoin de votre soutien ! C’est pourquoi nous vous invitons dès aujourd’hui à renforcer votre action par un don. Quel que soit son montant, votre don est essentiel et nous aidera à agir pour :
       - Informer, sensibiliser et mobiliser les citoyens en Europe et en Afrique de l’ouest
      - Renforcer les capacités d’action des organisations du Sud
      - Faire pression sur les décideurs politiques et économiques pour que les droits progressent
      - Continuer d’agir en toute indépendance
       Pour faire un don: 
    https://soutenir.peuples-solidaires.org/b/mon-don?utm_source=emailing-nondon&utm_campaign=AD072016

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :