Les boissons gazeuses sucrées ou avec édulcorants sont liées à une mortalité plus élevée, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), affilié à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publiée en septembre dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Internal Medicine.
 

   Amy Mullee de l'University College Dublin et ses collègues ont analysé des données portant sur plus de 450 000 personnes dans 10 pays européens (1) inclues dans la cohorte EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition). Elles ont été suivies pendant plus de 16 ans en moyenne.

Les participants qui prenaient 2 verres ou plus par jour de boissons gazeuses sucrées ou avec édulcorants avaient un risque accru de mortalité de toutes causes confondues comparativement à ceux qui en buvaient moins d'un verre par mois.

Le risque était augmenté de 17 % pour une combinaison des deux types de boissons gazeuses, de 8 % pour les boissons gazeuses sucrées et de 26 % pour les boissons gazeuses avec édulcorants.

Des associations ont également été constatées entre la consommation de 2 verres ou plus par jour de boissons gazeuses avec édulcorants et un risque accru de décès dus aux maladies circulatoires ; et celle de 2 verres ou plus par jour de boissons gazeuses sucrées et un risque accru de décès dus aux maladies digestives.

Ces résultats appuient les campagnes de santé publique visant à limiter la consommation de boissons gazeuses, concluent les chercheurs.

Les chercheurs ont tenu compte dans leur analyse d'autres facteurs pouvant influencer les résultats, tels que l'indice masse corporelle, le tabagisme, la consommation d'alcool, le niveau d'éducation, etc. Malgré cela, cette étude étant observationnelle, elle ne prouve pas en soi que le lien observé soit de cause à effet, soulignent les auteurs d'un éditorial accompagnant l'étude.

  • L'aspartame et autres édulcorants seraient toxiques pour le microbiote

  • Les édulcorants artificiels pour le contrôle du poids ?

  • Des alternatives aux boissons sucrées et aux sodas light

Pour plus d'informations sur les édulcorants et la santé, voyez les liens plus bas. (Psychomédia)

(1) Allemagne, Danemark, Espagne, France, Grèce, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

Psychomédia avec sources : CIRC, JAMA Internal Medicine.
Tous droits réservés