• Cancer du sein, en finir avec l'épidémie (A? CICOLELLAà

                                                                                   2016    128 p.    10 € 

       Il n'y a pas de fatalité : si les cas de cancer du sein ont dramatiquement augmenté ces dernières décennies dans les pays occidentaux, c'est que les facteurs de risque présents dans notre environnement quotidien se sont multipliés. La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de faire reculer l'épidémie, à condition de bien identifier les causes et de mener les politiques publiques adéquates. Ce livre propose une synthèse claire et accessible de l'état de la recherche scientifique sur le sujet pour combattre les idées reçues : certes, certains cancers ont des causes génétiques, l'espérance de vie a augmenté et le dépistage s'est amélioré.
      Mais, quand on compare les taux de différents pays, on constate une très forte disparité liée aux modes de vie et aux facteurs de risques. Ainsi, d'après les bons résultats du Bhoutan, il serait théoriquement possible de réduire de 95 % le taux de cancer du sein en Belgique ! Il est temps de faire connaître les nombreuses données disponibles et de se mobiliser contre un étau qui nous touche tous, de près ou de loin. Si l'exposition au pesticide DDT a été reconnue cancérigène cinquante ans après les premières dénonciations, n'attendons pas cinquante autres années pour proscrire le bisphénol A et autres perturbateurs endocriniens de nos vies ! 
     

       André Cicolella est toxicologue et spécialiste de l'évaluation des risques sanitaires. Il préside l'association Réseau environnement santé (RES), à l'origine de l'interdiction du bisphénol A dans les biberons et du perchloroéthylène pour le nettoyage à sec.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :