• Dangers des vaccins , tabac...

    « Les vaccins sauvent des millions de vies ! », nous assène-t-on…

    Ah ? Pour l'instant, il semblerait surtout qu'ils tuent (en faisant gagner beaucoup d'argent) !

    vieetsantenaturelle@solutions-emailing.com 

      

    Pour signer la pétition (réservée aux praticiens de santé):

     

    Pour télécharger la plainte pénale:

    https://www.solutions-emailing.com/image/26818Company/plainte-penale.pdf

     

       Pour télécharger le formulaire à remplir:

    https://www.solutions-emailing.com/image/26818Company/Formulaire_des_signataires_penal_02.pdf 

     

    À chaque fois que je lis des témoignages de parents dont les enfants sont décédés à la suite d'une vaccination, et généralement après d'atroces souffrances, un sentiment de dégoût et de révolte vis-à-vis de nos responsables politiques et des partisans de « vaccins-à-tout-prix-et-quoi-qu'ils-contiennent » me bloque la respiration, me noue le ventre et la colère me gagne : je les ai crus, je leur ai fait confiance et je me suis vacciné et j'ai fait vacciner mes enfants et ma vie aurait pu devenir un enfer !

    Pourquoi ? Réellement ?

    En fait, lorsqu'on étudie à fond la question, on est conduit à la conclusion que les intérêts des actionnaires de l'industrie pharmaceutique et de leurs obligés sont la seule justificationDifficile de penser une seconde qu'il y aurait réellement d'autres raisons à ces vaccinations de masse ! La vaccination obligatoire leur permet de se remplir très facilement les poches d'encore plus d'argent ! 

     

    On nous dit : les vaccins ont sauvé des millions de personnes ! Voilà une affirmation dont j'aimerais connaître les fondements scientifiques et, surtout, connaître également ceux qui se sont occupés du décompte… Car, enfin, en cas d'épidémie, scientifiquement, il me semble impossible de démontrer qu'un vaccin a sauvé une vie dès lors qu'au moins une personne non vaccinée a eu la vie sauve pendant la même épidémie… Ce qui a été le cas de toutes les épidémies, sinon ne serions pas là.

     

    D'ailleurs, pour d'aucun, la fin des grandes épidémies mortelles tient surtout à celle des guerres meurtrières et ravageuses (pensez aux conditions d'existence dans les tranchées de la guerre de 14-18), à celle des famines et aux progrès de l'hygiène…

    Quant aux effets de l'inoculation dans le corps, de virus atténués ou non, de leurs adjuvants(aluminium) ou auxiliaires (mercure, formol), ce que l'on peut faire avec une relative certitude, c'est surtout compter les maladies et les morts qui la suivent, comme aujourd'hui aux Philippines ou en Inde.

     

    On veut nous culpabiliser avec les 10 morts officiels de la rougeole en France entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2016

    http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Rougeole/Points-d-actualites/Archives/Epidemie-de-rougeole-en-France.-Actualisation-des-donnees-de-surveillance-au-22-mai-2017.

     

    Au nom de ces 10 morts en 9 années, la ministre de la Santé, Agnès Buzin, et ses amis justifient souvent l'obligation vaccinale de masse contre 11 maladies avec 73 vaccins (vous avez bien lu, il s'agit de 11 maladies, mais de 73 vaccins !). 

    Ces dix morts sont dramatiques, nous en sommes tous d'accord… 

    Mais ce ne sont les seuls ! 

    Dans leur livre « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux », les professeurs Bernard Debré et Philippe Even dénoncent les 20 000 morts provoqués par an en France par les médicaments (soit 180 000 morts en 9 ans pour 10 morts de la rougeole).

    A ce sujet, que fait la ministre de la Santé pour arrêter l'hécatombe ? Ce serait pourtant possible sans obliger de vacciner les nourrissons avec des produits contenant du formol, du mercure et de l'aluminium.

    (Rappelons que les professeurs Debré et Even ont été sous le coup d'une interdiction d'exercer la médecine pendant 1 an (dont six mois avec sursis) par le Conseil de l'Ordre des médecins suite à la publication de ce livre !

     

    Autre exemple, il y aurait près de 30 000 décès dus au cancer du poumon en France (ce qui représente 270 000 morts sur 9 ans contre 10 morts de la rougeole) dont la Principale cause serait le tabac. Que fait la ministre de la Santé pour arrêter l'hécatombe ?

    Pourquoi ne pas interdire le tabac pour sauver toutes ces victimes ?

    http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-poumon/Quelques-chiffres 

      

    Je pourrais prendre d'autres exemples de milliers de morts qui pourraient être évités grâce à des mesures autoritaires et obligatoires de santé publique (alcool, obésité, diabète de type 2, etc.) et poser à chaque fois la même question : Que fait la ministre de la Santé pour arrêter l'hécatombe ? Ce serait pourtant possible sans… 

     

    En attendant, rejoignez les 1000 premiers signataires de cette plainte pénale et résistons ! 

    Résistance !

            Bien cordialement à vous. 

            Pierre Lefevre.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :