• Dans la GOOGLE du loup (Christine KERDELLANT)

                                                                 2017  336 p.  17,90 €   

       Dans la Google du loup est à la fois un roman d'anticipation et une démonstration rigoureuse. A la manière d'une série télé aux personnages familiers et au scénario implacable, il raconte le monde que " Big G " nous imposera demain si nous n'en prenons pas conscience. Faut-il laisser Google dicter " son " futur de l'homme et de l'univers ?

    Google se prend pour Dieu : il veut " augmenter " l'homme et tuer la mort... pour les plus riches. Les autres deviendront les " chimpanzés du futur ".
    Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable.
    Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur.
    Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire : celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent.
    Google est le leader de l'intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l'homme est inutile.
    De l'implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bioélectroniques aux manipulations de l'ADN, de l'exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l'homo sapiens... Google-Alphabet prépare sa mutation de l'univers. Qui l'arrêtera ? 

      Christine Kerdellant est journaliste, directrice de la rédaction de L'Usine Nouvelle et de L'Usine digitale. Elle a déjà publié sept romans, dont Alexis, ou la vie aventureuse du comte de Tocqueville, La porte dérobée, ou J'ai bien aimé le soir aussi, ainsi que sept essais, parmi lesquels Les Ressuscités, Les Nouveaux Condottiere ou Ils se croyaient les meilleurs, histoire des grandes erreurs de management. Elle participe régulièrement à des débats télévisés et notamment à " C dans l'air ".

     "Oubliez le début de chaque chapitre, vingt longues pages de fiction à gros sabots. Et plongez dans le reste de ce livre intéressant, fascinant et terrifiant. On y retrouve tout ce que l'on sait sur Google, son moteur de recherche dominant, sa faible transparence, sa connaissance de nos vies, son rapport distant aux impôts, etc. Surtout, on y découvre la face moins connue de l'entreprise américaine. Par exemple, à côté des délires transhumanistes d'un petit groupe (hybrider l'homme et la machine pour atteindre l'immortalité), Google investit beaucoup dans le domaine de la santé et semble réaliser des avancées importantes, notamment en matière de prévention. On découvre alors les ressorts du futur de l'entreprise : ne pas se transformer en labo pharmaceutique ou en fabricant de voitures, mais engager des révolutions technologiques incontournables dans ces différents domaines pour les vendre aux acteurs traditionnels et capter une part de leur valeur ajoutée.

    On peut alors prendre peur d'une entreprise qui connaît les vies privées des gens, maîtrise une grande partie de la production de richesse et développe des méthodes d'amélioration de la santé qui frisent l'eugénisme. Tout ça en se fondant sur de telles avancées en terme d'intelligences artificielles qu'elles pourraient dominer l'Homme ? On s'inquiète de voir que les ingénieurs de Google ont appris à AlphaGo, le programme informatique qui a battu le champion humain du jeu de go, à mentir et dissimuler ses raisonnements. Les spécialistes sont partagés sur les dangers de l'intelligence artificielle, mais on ne peut laisser des choix cruciaux pour l'avenir de l'humanité entre les mains de quelques techniciens. « Il faut contrôler Google avant qu'il ne devienne incontrôlable. »"

      Christian Chavagneux 12/07/2017

      https://www.alternatives-economiques.fr//dix-ouvrages-a-emporter-bronzer-intelligent


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :