• Davi Yanomami appelle à l'aide

    Survival International (France), 18 rue Ernest et Henri Rousselle, Paris 75013,

     France<info@survivalinternational.fr>

    Chères amies, chers amis,

    Un génocide se déroule en ce moment-même dans notre pays, le Brésil. 

    Notre gouvernement est en train de nous détruire, nous les peuples autochtones, premiers habitants de notre pays. Au nom du profit et du pouvoir, notre terre nous est volée, nos forêts sont brulées, nos rivières polluées et nos communautés dévastées. Nos proches, membres des tribus isolées qui vivent au cœur de la forêt, sont régulièrement agressés et tués.

    Notre gouvernement diminue la protection de nos territoires, change la loi pour permettre à l’agro-industrie et à l’industrie minière d'en prendre le contrôle et cherche à faire taire notre mouvement de contestation. C’est l’attaque la plus violente que nous ayons eue à subir de notre vivant.

    Mais nous ne nous tairons pas. Nous refusons que les richesses de notre terre soit volées ou vendues. Car d’aussi loin que nous nous souvenions, nous avons toujours pris soin de nos terres. Nous protégeons notre forêt car elle nous donne la vie.

    Frères et sœurs autochtones issus de plus de 200 tribus, nous avons uni nos voix en signe de contestation. Depuis le cœur de la forêt amazonienne, nous vous lançons un appel. Il y a urgence, nous avons besoin de votre aide : faites savoir à notre gouvernement que notre terre ne peut être volée. 

    S’il vous plait, aidez-nous ! Et aidez notre planète ! 

    Davi Kopenawa Yanomami, chaman et porte-parole yanomami

        Utilisez les informations ci-dessous pour rédiger votre propre mail. Ecrire votre propre message aura davantage d'impact, mais si vous n'avez que peu de temps le nôtre fera très bien l'affaire.

      To: gabinetepessoal@presidencia.gov.br
    Cc: gabinetemj@mj.gov.br, presidencia@funai.gov.br
    Bcc: campagnes@survivalinternational.fr 
    (facultatif, mais important pour notre suivi)

    Subject: Stop aux attaques contre les peuples autochtones !

    Monsieur le Président,

    Votre gouvernement met actuellement en grand danger les vies et les terres des peuples autochtones.

    Je suis scandalisé(e) par les propositions de lois et d'amendements à la Constitution, y compris PEC 215, qui pourraient bloquer la protection des territoires des peuples autochtones et aggraveraient des conflits fonciers déjà violents et responsables de la mort de centaines d'Indiens à l'échelle nationale.

    Je suis par ailleurs extrêmement préoccupé(e) d’apprendre que vous avez freiné le financement des équipes gouvernementales chargées de protéger des intrusions les tribus isolées. Leur présence sur le terrain est souvent le seul rempart contre le génocide des peuples autochtones.

    Je vous prie instamment de bien vouloir dès aujourd’hui appliquer et faire respecter la Constitution brésilienne ainsi que les lois internationales en protégeant, à travers tout le pays, les terres des peuples autochtones. 

    Cordialement,


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :