• Derrière les vitres teintées du ministère de la Santé

    Je vous relaie ce message que j’ai reçu de la part de l’Institut de la Protection de la Santé Naturelle.


    Il montre ce qui se passe vraiment derrière les vitres teintées du ministère de la Santé, et le degré de mépris dans lequel les responsables de la santé publique tiennent les citoyens français. Lisez-le et, surtout, diffusez le largement autour de vous !

    Toute la presse a parlé de la démission fracassante de Thomas Dietrich, haut-fonctionnaire au ministère de la Santé [1].

    L’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle a reçu la lettre de 28 pages qu’il a envoyée à l’IGAS, la police de la santé et des affaires sociales. Il y dénonce les manœuvres et pressions au sein du ministère de la Santé pour empêcher un vrai débat sur la vaccination. 

    Il écrit noir sur blanc que : 

    « Le 12 janvier 2016, la députée Sandrine Hurel remit son rapport sur la vaccination à Marisol Touraine… Certains ne sont même pas loin de penser que ce rapport n’a été commandé qu’afin de faire patienter les citoyens en espérant que ceux-ci finissent par se désintéresser de la question. Quoi qu’il en soit, Marisol Touraine annonça dans la foulée de ce rapport un débat faussement indépendant» 
    « L’urgence était grande », explique-t-il ailleurs : « Une pétition dénonçant la pénurie de vaccins trivalent/tétravalent DT-Polio et les dangers du vaccin hexavalent (incluant l’hépatite B), suspecté de déclencher la sclérose en plaques, venait de recueillir 700 000 signatures. » 

    Nous avons donc un haut-fonctionnaire qui révèle au grand jour les manœuvres qui s’opèrent derrière les vitres fumées du ministère de la Santé. Ces manœuvres, nous les devinions, mais nous n’avions jusqu’à présent pas de preuve. 

    On sait maintenant officiellement que le grand débat sur les vaccins aurait pour but de faire patienter les personnes lucides qui se sont mobilisées, jusqu’à ce qu’elles se découragent

    Et le pire, c’est que tout cela se fait, selon Thomas Dietrich, avec l’argent des citoyens et à leur détriment : 

    « La démocratie en santé n’est qu’une vaste mascarade montée (…au détriment des citoyens, dont on utilise les deniers pour mettre en place des instances consultatives qui, comble du cynisme, ne doivent à aucun prix remplir le rôle qui leur est assigné par la loi », écrit-il. 

    Néanmoins, l’aspect positif des choses est qu’on sait désormais aussi avec certitude que les 700 000 signatures de notre pétition (citée dans sa lettre) pour le retour du simple vaccin DT-Polio sans hépatite B et sans aluminium ont provoqué la panique au ministère.

    C’est un puissant encouragement à continuer notre combat.

    Votre relais est notre seule arme. Vous avez compris à quel point le nombre fait tout. Ne donnons pas à Marisol Touraine le plaisir de se dire qu’elle est en train de gagner avec sa stratégie de laisser traîner les choses pour nous décourager. 

    Relancez le compteur des signatures !!! Vous réussirez ainsi à obtenir le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium et sans hépatite B dans les pharmacies. Vos enfants, vos petits-enfants et tous nos concitoyens vous diront merci, et bravo de votre généreux engagement.

    Cette lettre de Thomas Dietrich, pour affligeante qu’elle soit en ce qui concerne nos autorités de santé, doit nous donner confiance dans notre force car il confirme à quel point notre mobilisation a d’influence. 

    Voilà une belle illustration du proverbe « Même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or ». 

    Voici à nouveau le lien pour signer ET faire signer la pétition du vaccin DT-Polio:

      http://petitions.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/message.php?utm_source=PURST&utm_campaign=scandale-dtp

    Et à ceux qui penseraient que le combat est « perdu d’avance », que l’administration de la santé est une citadelle imprenable, je suggère de méditer ce petit conte allégorique qui met, vous allez voir, de bonne humeur…

    Mieux vaut (parfois) être sourd

    Il était une fois une course de grenouilles dont l’arrivée se trouvait en haut d’une tour particulièrement haute.

    De nombreux curieux se rassemblèrent pour assister à l'épreuve, mais peu croyaient possible que les grenouilles puissent grimper aussi haut. Ainsi on pouvait entendre dans le public : « C’est impossible, elles n'y arriveront jamais ! ».

    Influencées par les cris, découragées par l’effort qu’il restait à faire, les grenouilles commencèrent à abandonner, sauf une qui continuait de grimper. Les spectateurs lui disaient : « Tu n'atteindras jamais le sommet, c'est beaucoup trop haut. Tu ferais mieux d'abandonner ! »

    Mais la grenouille, imperturbable, continuait sa course. À la fin, il ne restait qu'elle et au terme d'un effort considérable, elle gagna le sommet de la tour. Les autres grenouilles voulurent savoir comment elle avait fait mais quand l’une d’elles lui posa la question, elles découvrirent… que la gagnante était sourde !
       
    À votre santé !

    Gabriel Combris     pure-sante.info

     [1]  La fracassante démission d'un haut cadre du ministère de la Santé


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :