• EN FINIR AVEC LE « CIRCULEZ Y A RIEN À VOIR »

    EDITO

    EN FINIR AVEC LE « CIRCULEZ Y A RIEN À VOIR »

    Réseau Environnement Santé - 47 avenue Pasteur 93100 Montreuil FR

    contact@reseau-environnement-sante.net

    Semaine particulièrement chargée pour un début juillet …

    1) Réunion du comité de suivi dans l’affaire des bébés sans bras au cours de laquelle ont été présentées les conclusions du comité scientifique, lesquelles débouchent sur un banal « Circulez, y a rien à voir ». Il n’y a pas d’agrégats dans l’Ain. Il suffisait pour cela de réduire la période d’observation…Les causes environnementales n’ont pas été examinées en 6 mois au motif de revoir la littérature scientifique. Les hypothèses évoquées pollution de l’eau, traitements agricoles sont écartées…

    2) Réunion du Groupe Santé Environnement pour préparer le futur Plan National Santé Environnement : constat sévère des Inspections générales Santé et Développement Durable sur l’absence de résultats quantifiables mais néanmoins long débat pour savoir si l’on sait suffisamment de choses sur le lien santé environnement pour agir….

    3 ) La Protection Maternelle et Infantile en danger : cri d’alarme lancé par la députée Michèle Peyron qui préconise de refonder l’institution forte de ses 10 000 salariés sur la prévention. Au moment où il est devenu de plus en plus évident que la santé d’un individu se joue en grande partie pendant la grossesse et la petite enfance, l’institution dont c’est spécifiquement la mission voit ses budgets diminuer de 4 % …Jamais le décalage sur la santé environnementale, entre la prise de conscience de la société et les institutions n’a été aussi fort. Aucune raison d’être pessimiste, au contraire, car dans le même temps, la campagne Villes et Territoires Sans Perturbateurs Endocriniens progresse à grands pas. De nouvelles villes rejoignent le mouvement ….

    Le Conseil Départemental du Tarn a voté à l’unanimité un Plan Départemental de Lutte contre les Perturbateurs Endocriniens et une convention formalise le soutien apporté par le RES à la réalisation de ce plan. Un colloque « Enfance et Perturbateurs Endocriniens » est programmé pour le 20 novembre à Albi. Le 27 novembre aura lieu à Paris une réunion des Villes signataires sur le sujet des critères d’éco-conditionnalité. La société civile se mobilise en prenant appui sur les collectivités locales et envoie le message : c’est possible d’agir pour faire reculer l’épidémie de maladies chroniques et protéger les générations futures. C’est une très bonne nouvelle !

    Par André Cicolella
    Président du Réseau Environnement Santé


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :