• Fonds européens et accaparement des terres

    Une mission enquête sur l’implication de fonds Européens dans l’accaparement des terres
     
    Posted in:  Brazil
    Un membre d’une communauté montre son titre foncier. Image: Rosilene Milotti/FASE

    FIAN | 19-01-2018

    Une mission enquête sur l’implication de fonds Européens dans l’accaparement des terres

    Après avoir documenté de graves violations des droits humains et destruction environnementale au Brésil, accompagnés d’accaparement des terres et de spéculation foncière, une délégation internationale se rend en Europe afin d’explorer ces liens.

    En septembre dernier, une délégation internationale de 30 défenseurs des droits humains et d’experts en développement des milieux ruraux a vérifié les conséquences sociales, environnementales et humaines néfastes de l’expansion massive des monocultures de soja et de canne à sucre dans la région brésilienne de MATOPIBA*. Elle a également constaté comment le processus s’accompagne d’accaparements de terres, de spéculation foncière ainsi que de falsification des titres fonciers. Il est aussi scandaleusement alimenté par de l’argent  provenant de fonds de pension internationaux, notamment des États-Unis, de l’Allemagne, de la Suède et des Pays-Bas.

    Afin d’approfondir les coulisses de cette affaire, la délégation lance aujourd’hui une deuxième mission, cette fois-ci en Europe. L’équipe internationale enquêtera sur l’implication des fonds de pension provenant des pays européens dans l’accaparement des terres en cours dans la région de MATOPIBA, ainsi que les mécanismes existants pour empêcher cette tendance, qui passe souvent inaperçue.

    Des pensions entachées de violations des droits humains ?

    Comme en témoigne une étude récente présentée au Parlement européen, la conception, le financement et la mise en œuvre des transactions foncières implique de multiples acteurs interconnectés à travers des réseaux d’investissement complexes. Les fonds de pension, qui sont obligés en vertu des cadres juridiques nationaux de capitaliser, afin de garantir les paiements des futures retraites, perçoivent le foncier et l’agro-industrie en tant que solides secteurs d’investissements. À l’heure actuelle, les fonds de pension investissent plus de 32 milles milliards de dollars dans le monde entier, y compris la région visitée par la délégation internationales.

    Le rôle des fonds de pension dans la région de MATOPIBA soulève d’importantes questions pour la délégation: les citoyens sont-ils conscients que leur propre pensions sont entachées par la destruction de l’environnement et les violations des droits humains des peuples traditionnels? Que font les États pour se conformer à leur obligation légale de surveiller où investissement les entreprises et les fonds nationaux, ainsi que d’assurer une réglementation et une responsabilité efficaces ?

    La mission l’an dernier au Brésil a constaté que l’agro-industrie est en train de remodeler l’économie politique dans la région de MATOPIBA, et a considérablement modifié le tissu social des communautés ainsi que l’écosystème. Son expansion mène non seulement à l’accaparement des terres, où les peuples traditionnels vivent depuis des générations, mais aussi entre autres à la perte de biodiversité et des moyens de subsistance, à la contamination par les pesticides, à l’amenuisement des réserves d’eau et aux dommages sanitaires. Ceci se déroule à un moment où globalement, la terre, au lieu d’être perçue comme un bien commun pour la subsistance et les droits coutumiers, est de plus en plus considérée comme un atout financier.


    #CaravanaMatopiba arrive en Europe

    La délégation internationale, coordonnée par FIAN International et ses sections nationales aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suède, débutera à Amsterdam et poursuivra vers Bruxelles, Berlin et Stockholm afin d’approfondir son enquête. Les visites seront une opportunité de rencontrer les autorités publiques ainsi que les fonds de pension impliqués, et des confronter aux résultats de la mission au Brésil l’an dernier, connue sous le nom de  #CaravanaMatopiba.

    Suivez le déroulement de la mission sur les médias sociaux à travers #BrazilLandGrab et #CaravanaMatopiba.


    * MATOPIBA est un terme qui se réfère à la région Nord-Est du Brésil, comprenant l’État du Tocantins et des régions voisines dans les États de Maranhão, Piauí et Bahia.

    Pour des questions relatives aux médias, veuillez contacter  : delrey[at]fian.org

    NOTES À LA RÉDACTION:

    • La mission, organisée par FIAN International et Rede Social de Justiça e Direitos Humanos, FIAN Brésil et la Comissão Pastoral da Terra (CPT) Piauí, bénéficie de la participation de : Action Aid International and Brazil, Aidenvironment; Cáritas Regional do Piauí; CPT Nacional; Escola de Formação Paulo de Tarso (EFPT - PI); Federação dos Agricultores Familiares (FAF); Federação dos Trabalhadores Rurais na Agricultura (FETAG-PI); GRAIN;HEKS/EPER International Institute of Social Studies; La Via Campesina International and CLOC- La Via Campesina, Maryknoll, Paróquia de Santa Filomena, Instituto Comradio do Brasil; Sindicato dos Trabalhadores Rurais de Santa Filomena; Vara e Procuradoria Agrária - PI, PROGEIA (Santa Filomena), ainsi que les sections de FIAN International en Allemagne, Pays-Bas et Suède.

    • La mission en Europe est coordonnées par FIAN International et ses sections nationales aux Pays-Bas, en Suède et en Allemagne.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :