• La communication bienveillante... (Michel DIVINE)

    La communication bienveillante... (Michel DIVINE)

                                                               2014     212 p.    18 €  

       Vous avez du mal à exprimer ce qui est vivant en vous ? Vous êtes déçu des relations ou de la communication que vous entretenez avec vos proches, au travail ou en société ?
      Prendre soin de soi en respectant ses besoins en toutes circonstances est une gageure. Prendre soin de l'autre et de ses besoins en est la réciproque si l'on veut que la communication soit équilibrée, harmonieuse et enrichissante.
      Apprenez à prendre soin de vos besoins, que vous soyez seul, à deux, en groupe ou en société et privilégiez la connexion avec vous-même et avec autrui avant toute recherche de solutions. Si vous n'y arrivez pas, célébrez la vie qui vous donne ainsi des occasions d'apprendre, de grandir et d'être plus proche de ce qui est vivant en vous.
      Soyez aussi bienveillant avec vous-même, aimez votre vulnérabilité et votre humanité. Apprenez à vivre une Communication BienVeillante en osant dire ce qui est vivant en vous et à lâcher votre besoin pour aller dans celui de l'autre quand vous êtes en paix.
    Ce livre suit les traces de Thomas Gordon, Marshall Rosenberg (Communication NonViolente), Kees Boeke (la sociocratie) et Bert Hellinger (Constellations Familiales). Illustré de nombreux tableaux, graphiques, exercices et mises en pratique, vous pourrez pas à pas vous approprier cette Communication BienVeillante avec soi et avec les autres.

      Michel Diviné: Ingénieur grande école en France (Ecole Polytechnique de Paris) et aux USA (Université de Stanford), j'ai sévi dans l'informatique et écrit plusieurs ouvrages sur le sujet dont "Parlez-vous Merise ?" et "Merise, 60 affaires classées".
      Ensuite, j'ai bifurqué vers la psythérapie. D'abord sur les constellations familiales selon Bert Hellinger, avec "100 vies, 100 destinées", puis "Sur le chemin de l'âme","Comment se réconcilier avec la vie ?" et "A chacun sa place".
    Je suis passé à la communication avec "La communication bienveillante" dérivée de la CNV.
    Je suis maintenant en train d'écrire un livre "résumé" sur la psy.  

    Extrait de l'introduction

      La Communication BienVeillante est un chemin de vie auquel je n'étais pas préparé. Ingénieur de formation, diplômé de l'école Polytechnique de Paris et ayant acquis une maîtrise de sciences aux États-Unis, j'ai exercé différents métiers plus scientifiques qu'humains, fondés sur la réflexion avant toute connexion avec autrui, celle-ci étant implicite et paraissant inutile. Thérapeute depuis plus de dix ans, je pratique différentes techniques efficaces permettant de cicatriser rapidement des traumatismes personnels ou familiaux. J'anime régulièrement des groupes de constellations familiales selon Bert Hellinger dont l'objectif est de rétablir l'ordre dans le système familial en réintégrant des exclus, des personnes dont le destin n'a pas été accepté, quelquefois des victimes, souvent des persécuteurs.
    J'ai découvert une première fois la Communication NonViolente en 2004 lors d'un séminaire qui ne m'avait pas profondément marqué, ayant juste noté quatre étapes de référence. Puis, j'ai assisté, enthousiaste, à un séminaire avec Marshall Rosenberg, en 2005. Une femme était toujours en colère contre son père qui avait tué son chat vingt ans auparavant ; Marshall prit le rôle du père pour lui donner de l'empathie. Cela correspondait à la philosophie profonde que je vivais : il est important de réintégrer victime et persécuteur. Redonner sa place au persécuteur permet de rétablir l'ordre à long terme dans un système familial ou dans la société, par-delà le bien et le mal.
       Guidé par ma soif d'apprendre, j'ai suivi en 2008 un séminaire de neuf jours au centre de la Communication NonViolente aux États-Unis. Ce fut pour moi le paradis. Je posais des questions et un animateur, Gregg Kendrick, me répondait. Je pouvais proposer des ateliers " thérapeutiques "qui étaient acceptés. Je pouvais m'exprimer en toute confiance, apprendre et contribuer aussi au bien-être d'autrui. J'ai apprécié cette tolérance et cette spontanéité étatsuniennes que j'avais préalablement connues à l'université de Stanford.
       Animant des groupes de pratique, j'ai pu tester l'importance primordiale de la connexion avec soi. Suivant les enseignements de Thomas Gordon, j'insiste maintenant sur la nécessité du " Mes-sage-Je" et de la connexion préalable avant la recherche de toute solution. J'ai donc ajouté une touche personnelle en trois temps permettant de rester connecté avec soi et avec autrui en toutes circonstances : " pause", "besoin" et "intention". Enfin, la découverte de la sociocratie et de la gouvernance dynamique avec Gregg Kendrick m'a permis de comprendre l'objectif de toute Communication BienVeillante : "Être en paix avec soi, avec autrui et en groupe en satisfaisant les besoins de chacun." Ce livre reflète cette démarche. Il donne un aperçu de la communication avec soi, avec autrui ou dans un groupe en insistant sur la découverte des besoins.

    Son plan est le suivant :

    . Le premier chapitre explicite l'importance du "je" de parler de soi à la première personne du singulier, un préalable indispensable à la communication avec soi et avec autrui. Si vous ne le pratiquez pas, vous favorisez la déconnexion.

    . Le deuxième aborde le triptyque : "pause, besoin et intention" qui permet de sonder à tout instant son état émotionnel et de disponibilité vis-à-vis d'autrui, et de clarifier l'objectif de la communication.

    . Le troisième décrit les quatre étapes classiques de la CNV de Marshall Rosenberg, observation, sentiment, besoin et demande (OSBD), qui permettent de dire "s'il te plaît" ou "merci" avec les plus grandes chances de réussite dans une communication difficile.

    . Le quatrième développe la difficulté à rester connecté avec soi vis-à-vis d'autrui en toutes circonstances. C'est le plus important de tous les chapitres. Il vous apprend comment vivre la Communication Bienveillante, un chemin de plusieurs années de pratique.

    . Le cinquième donne un aperçu de la médiation ou comment pacifier une relation entre deux personnes en favorisant une connexion bienveillante préalable à toute recherche de solution.

    . Le sixième brosse un portrait de la gouvernance dynamique, comment respecter simultanément un objectif commun et des besoins personnels dans une entreprise bienveillante, par la magie du consensus.

    ^ Le septième vous présente les principes d'une vie sociale épanouie dans une société bienveillante. Il insiste sur le besoin systémique d'équilibre, à l'oeuvre dans la justice restauratrice.

    . Le huitième propose le contenu d'un journal de bienveillance, pour pratiquer, pratiquer et pratiquer.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :