• La solution (toute simple) pour annuler les effets d’un repas copieux

    Les repas de fête, les anniversaires ou les célébrations sont souvent synonymes d’excès alimentaires. 

    Dans ces moments-là, je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec la scène des Douze Travaux d'Astérix où, pour réussir l’épreuve, Obélix doit dévorer un repas gargantuesque. 

    Même si Obélix ne semble pas souffrir de ces excès alimentaires, nous y sommes plus vulnérables. Aussi, dans les quelques minutes qui suivent la prise du repas, il peut arriver de ressentir : 

    • Des lourdeurs digestives. 

    • Un début de migraine. 

    • Une sensation de fatigue. 

    • Des problèmes de peau (apparition soudaine de boutons, souvent dès le lendemain). 

    Ce sont les effets malencontreux du fameux pic glycémique. 
    Qu’est-ce que le pic glycémique ?

    Le pic glycémique est la conséquence d’une augmentation soudaine du taux de sucre dans le sang. En réaction, le pancréas va sécréter une hormone, l’insuline, qui va tenter de réguler le taux de sucre dans le sang en l’orientant directement au cœur de nos cellules ! 


    Le problème, c’est que cette réaction est en fait un cercle infernal. En effet, l’insuline demeure active même une fois le taux de sucre dans le sang stabilisé. Elle continue à faire chuter l’index glycémique plus qu’il ne faudrait. L’organisme entre alors en hypoglycémie [1], c’est à ce moment que se font sentir la fatigue et la faim. C’est la raison pour laquelle on dit que « le sucre appel le sucre ». 

    Si cette situation est chronique, une prise de poids peut apparaître, voire, à long terme, du diabète. 

    Pour être bien, ne dormez pas, marchez !

    Quand les premiers effets du pic glycémique se font sentir et que l’envie de somnoler est bien présente, il est préférable de ne pas céder à l’appel de l’oreiller. 

    Au contraire, mieux vaut se mettre en mouvement. 

    Des études ont démontré que la pratique d’une activité physique après un repas aurait un impact sur le pic glycémique [2]. La recommandation est de pratiquer une activité physique modérée, telle que la marche rapide, le vélo ou encore la danse et ce, pendant 10 à 20 minutes. 

    À l’issue de ces quelques mouvements, la sensation de fatigue s’efface et on se sent beaucoup plus dynamique. 
    Cette recommandation est particulièrement intéressante pour ceux qui doivent surveiller leur index glycémique, comme les personnes atteintes de diabète. 
    Dorénavant, vous aurez des arguments solides pour proposer une balade digestive à vos convives ! 

    À très vite, 

    Audrey Delacourt    lettre-beaute-au-naturel.com

    PS : Si vous avez quelques astuces bien utiles à proposer après un repas copieux, n’hésitez pas à les partager en déposant un commentaire. 

     Sources : 

    [1] Sucre 
    [2] Blunting post-meal glucose surges in people with diabetes 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :