• La stratégie du choc (Naomi KLEIN)

     
     
     
                 2013    861 p.   13,70 €
     
       Approfondissant la réflexion entamée avec son best-seller No logo, Naomi Klein dénonce la tentative de prise de contrôle de la planète par un ultra-libéralisme mettant à contribution crises et désastres pour substituer la seule loi du marché aux valeurs politiques et culturelles des civilisations. Une histoire secrète du libre-échange remarquablement conduite et documentée. 

      Le troisième livre de Naomi Klein, La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocs, privations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

      Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

    Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom
     
       Naomi Klein (née le 8 mai 1970 à Montréal) est une journaliste canadienne, auteur, cinéaste et militante altermondialiste, essayiste et réalisatrice, diplômée de la London School of Economics, elle est l'auteur du best-seller mondial

        -No Logo (Babel numéro 545).

      Elle contribue régulièrement au Nation et au Guardian, et s'est rendue en Irak pour le magazine Harper's. En 2004, elle a réalisé un film documentaire,

      -The Take, sur l'occupation des usines en Argentine, coproduit avec le réalisateur Avi Lewis.

     La Stratégie du choc a remporté le Warwick Prize for Writing.

     Autres livres:

    • No Logo : La tyrannie des marques [« No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies »], Actes Sud, coll. « Babel », 2002 (1re éd. 2001), 752 p. (ISBN 978-2-7427-3780-2) 
    • Journal d'une combattante : Nouvelles du front de la mondialisation [« Fences and Windows: Dispatches from the Front Lines of the Globalization Debate »], Actes Sud, coll. « Babel », 2005 (1re éd. 2003), 360 p. (ISBN 978-2-7427-5563-9) 
    • Mourir pour McDo en Irak : Colonisation américaine, résistance irakienne (coécrit avec Jean Bricmont, Tariq Ali et Geoffrey Geuens), Aden, 2004, 160 p. (ISBN 978-2-960-02737- 
    •  Tout peut changer : Capitalisme et changement climatique [« This Changes Everything: Capitalism vs. the Climate »], Actes Sud, 2015, 640 p. (ISBN 978-2-330-04784-9)

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :