• Le MERCOSUR

     

     

    Imaginez un accord international de libre-échange négocié par l’Union européenne depuis 1999.
    Imaginez maintenant que cet accord est élaboré dans l’opacité la plus totale et que vous n’en ayez quasiment pas entendu parler. 
    Imaginez que pourtant, cet accord aurait des répercussions considérables sur vos droits, l’environnement, l’agriculture et votre alimentation.

      Imaginez que cet accord mette à mal le principe de précaution, pourtant inscrit dans les traités européens et censé garantir votre sécurité alimentaire et la protection de votre santé. 

    Imaginez que cet accord influence les règles qui sont au cœur de notre système d’alimentation (normes sur les pesticides, OGM, etc), sans contrôle démocratique.
    N’imaginez plus, il existe. Négocié avec quatre pays d’Amérique du Sud, il est connu sous le nom de l’accord « MERCOSUR ». (1) Les promesses d’Emmanuel Macron lors des débats sur le CETA n’y changent rien : l’Union européenne négocie à tour de bras et en toute opacité d’autres accords de libre-échange qui présentent les mêmes dangers. C’est ce que foodwatch a révélé dans une étude publiée le 7 février.
    Dans cette fuite en avant, l’accord avec le MERCOSUR pourrait être conclu très bientôt.

      Union européenne doit revoir sa politique commerciale, et arrêter les négociations en cours de l’accord avec le MERCOSUR ainsi que tous ceux menaçant les droits sociaux, l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. Les accords de commerce doivent favoriser l’intérêt général, et non l’intérêt particulier des grandes multinationales

    N'attendez plus pour ajouter votre signature et relayer notre pétition !

     Pour signer:

    https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/accords-commerciaux/petition-contre-le-mercosur/
    L’équipe foodwatch 
    PS : Ce sont vos dons réguliers qui rendent possibles nos actions. foodwatch, association Loi 1901, refuse toute subvention publique ou contribution d’entreprises qui pourraient présenter le moindre conflit d’intérêt. Cette indépendance fait notre force. Pour continuer notre combat pour plus de transparence et l’accès à une alimentation saine pour tous, nous avons besoin de vous. Merci !
    (66% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

       foodwatch France, 53 rue Meslay 75003 Paris France | E-mail: info@foodwatch.fr

     (1) Le Marché commun du Sud, couramment abrégé Mercosur (de l'espagnol Mercado Común del Sur) ouMercosul (du portugais Mercado Comum do Sul), est une communauté économique qui regroupe plusieurs pays de l'Amérique du Sud.

    Il est composé de l'Argentine, du Brésil, du Paraguay, de l'Uruguay, du Venezuela et de la Bolivie. On trouve également des pays associés tels que le Chili, la Colombie, le Pérou ou l’Équateur. La Bolivie a signé son acte d'adhésion le 7 décembre 2012 mais il manque encore les ratifications du Brésil et du Paraguay. En 2015, un protocole amendé prenant en compte le retour du Paraguay dans l'institution est ajouté au traité d'adhésion. Pour l'instant le pays conserve son statut de membre associé.

    Il fut créé le 26 mars 1991 par le traité d'Asunción qui établit : « La libre circulation des biens, services et des facteurs productifs entre les pays dans l'établissement d'un arsenal externe commun et l'adoption d'une politique commerciale commune, la coordination de politiques macroéconomiques et sectorielles entre les États et l'harmonisation des législations pour atteindre un renforcement du processus d'intégration ».

    Actuellement, le Mercosur permet la libre circulation des citoyens. Les langues officielles sont l'espagnol et leportugais selon l'article 46 du protocole d'Ouro Preto (pt). Le guarani jouit du même statut depuis la décision 35/06 du Consejo Mercado Común (2006).

    Le Mercosur représente 82,3 % du PIB total de l'Amérique du Sud et d'autre part, se constitue comme la zone économique et la plateforme industrielle la plus dynamique et compétitive de tout l’hémisphère sud. Il est considéré comme le 4e bloc économique du monde en termes de volume d'échange. (d'après Wikipédia.)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :