• Le sucre....

     Le sucre calme nos angoisses, mais nous rend dépendants

     

    Commentaire.Comment le sucre calme nos angoisses, mais en réalité il nous maintient en dépendance.

    Sa consommation entraîne à la fois une augmentation de production de la sérotonine – hormone du bien-être et antidépresseur naturel – et une baisse de production de dopamine et de noradrénaline – hormones associées au stress. Le psychiatre Patrick Lemoine explique très bien les choses « quand le taux de sucre augmente dans le sang, l’insuline est libérée pour corriger ce pic. Or, elle favorise l’entrée de tryptophane dans le cerveau, un acide aminé qui participe à la synthèse de la sérotonine, et elle réduit le passage d’un autre acide aminé, la tyrosine, précurseur de la dopamine et de la noradrénaline ». Cet article explique ces processus.

    Nous avons vu que le sucre constitue la paroi de l’utérus au moment de l’implantation de l’oeuf qui tombe, en quelque sorte, dans une marmite de sucre. Puis, tout au long de sa vie, l’être humain va apprendre à se passer du sucre. Cette capacité est même à notre avis un des meilleurs index de maturité psychologique. Donc, la dépendance au sucre est signe d’immaturité.

    Nous ne sommes pas constitués pour manger autant de sucre comme nous le faisons actuellement. Le sucre, en plus de nous laisser en immaturité, est le premier nutriment des cellules cancéreuses qui en sont très gourmandes. En clair, consommer beaucoup de sucre fait flamber les cancers, s’ils sont présents. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :