• Manifestation ATTAC

    Manifestations 25 mai 2018

     

       Luttes des cheminots, dans les universités ou dans les hôpitaux, pour les services publics, pour les droits des migrant·e·s, pour une transition écologique et sociale à Notre-Dame-des-Landes ou ailleurs : les mobilisations se multiplient, chacune avec ses spécificités. Elles ne défendent pas l’ancien monde mais un autre projet de société, à l’opposé de celui d’Emmanuel Macron. Une société où nos vies ne seront pas sacrifiées pour le profit d’une poignée de multinationales et d’ultra riches.

       En s’en prenant au statut des cheminots, et demain aux fonctionnaires, Emmanuel Macron et son gouvernement espèrent faire sauter une digue importante. Soutenir ces combats, c’est défendre l’intérêt général et préparer les luttes à venir : chaque digue qui saute rend la suivante plus fragile, chaque digue qui tient rend les suivantes plus solides.

       A l’initiative d’Attac et de la fondation Copernic, des dizaines d’organisations citoyennes, syndicales, associatives, politiques ont décidé dans leur diversité d’unir leurs forces pour une grande marée populaire ce samedi 26 mai.

       Près d’une centaine de rassemblements sont déjà prévus partout en France. Vous n’aurez aucun mal à trouver une marée populaire près de chez vous :

    • > La carte interactive des mobilisations : mareepopulaire.fr.
    • > La liste des mobilisations par ville france.attac.org.

    Depuis un an, une politique pour qui ?

        8 milliards de cadeaux fiscaux aux plus riches :

    • > ISF - exonération des patrimoines financiers : 3,5 milliards d’euros ;
    • > Flat tax - impôt sur les revenus financiers réduit à 30 % : 1,5 milliard d’euros ;
    • > Suppression de la taxe sur les dividendes : 2 milliards d’euros ;
    • > Suppression de la plus haute tranche de la taxe sur les salaires des banquiers : 300 millions d’euros ;
    • > Suppression de l’Exit tax : 800 millions d’euros.

    Et pour les autres ?

    • > Réduction de 5 € des APL et des aides au logement : -1,7 milliard d’euros ;
    • > Suppression des contrats aidés : -1 milliard d’euros ;
    • > Suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d’ici 5 ans, donc dégradation des services publics : -5,8 milliards d’euros par an ;
    • > Hausse de la CSG pour 7 millions de retraités.

       C’est le moment d’agir, rejoignez l’une des marées populaires qui s’organisent partout en France :

    • > Page Facebook 
    • > Twitter MareePopulaire

    Il manque une ville dans la liste ? Transmettez-nous l’info par mail : 26mai@attac.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :