• Médecine des vaccins (Dr Michel de LORGERIL)

    2018   128 p.  10 €

    Deux fois plus de morts chez les bébés vaccinés que chez ceux qui ne le sont pas !

    Vous avez bien lu !

    C'est la révélation la plus stupéfiante de Michel de Lorgeril dans son dernier livre « Introduction à la MÉDECINE DES VACCINS », publié aux Éditions Charlot d'Or

    Cette révélation nous vient d'une étude d'un scientifique Danois, à l'origine « pro vaccin », Peter Aaby 1, le farouche vaccinologue de Copenhague, voulait vacciner l'Afrique entière.

    Un pro vaccin révèle l'impensable à ses yeux !

    Cet évangéliste de la vaccination obligatoire africaine voulait en prouver son utilité.

    Pour cela, dès 1981, en Guinée-Bissau, il entreprit une série d'études comparatives, à partir de la vaccination DTP, entre des enfants âgés entre 3 mois et 3 ans, « bien nourris » et vaccinés, et des enfants du même âge qui étaient « mal nourris » et non vaccinés.

    Dès 1981, toutes les études démontraient qu'il y avait une augmentation de la mortalité chez les groupes d'enfant vaccinés (ce qui n'arrêta pas ces programmes meurtriers de vaccination chez les enfants africains !) par rapport aux enfants non vaccinés.

    Michel de Lorgeril précise que les dernières études concernent des enfants de 6 à 35 mois, et qu'elles confirment toutes l'inacceptable : la mortalité infantile est deux fois plus élevée chez les enfants vaccinés et bien nourris, que chez les enfants non vaccinés et mal nourris !

    Aux USA, les enfants Amish (non vaccinés) ne souffrent pas d'autisme alors que dans le reste de la population U.S., nous en serions à 1 enfant sur 37 qui deviendrait autiste après la vaccination !

    Les enfants Amish (non vaccinés), « ont beaucoup moins d'asthme, d'allergies, et autres pathologies en rapport avec un système immunitaire déréglé. Encore plus important, les enfants Amish semblent protégés de l'autisme » !

    L'autisme aux USA (www.cdc.gouv/ncbddd/autism/data.html et  www.cdc.gouv/nchs/products/databriefs/db291.html) :

    1970 : 1 enfant sur 10 000            1975 : 1 enfant sur 5 000                1985 : 1 enfant sur 2 500

    1995 : 1 enfant sur 500                2000 : 1 enfant sur 150                    2004 : 1 enfant sur 125

    2006 : 1 enfant sur 110                 2008 : 1 enfant sur 88                     2012 : 1 enfant sur 68

    2017 : 1 enfant sur 37

    Des chiffres qui font réfléchir ! 

    1 Evidence of Increase In Mortality After the Introduction of DTP Vaccine to Children Aged 6-35 Months in Guinea-Bissay: A Time for Reflection?

    (LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ)

      
       Cette Introduction générale propose une vision modernisée de la médecine des vaccins et uvre à la réconciliation des différents partis. Sans ignorer la complexité du sujet et au-delà des controverses, Michel de Lorgeril analyse la vaccination en termes de rapport bénéfice/risque, aux échelons individuel et communautaire. Les techniques permettant dévaluer scientifiquement chaque vaccin sont décrites et l'auteur expose en quoi les idées reçues et les erreurs méthodologiques ont conduit à des appréciations inexactes des réalités vaccinales. Comme seule une explication simple des faits établis peut rétablir la confiance, ce livre rend le sujet accessible à tout lecteur concerné et attentif.
       En apportant une information équilibrée il aide les médecins à perfectionner leur pratique et les familles à prendre des décisions éclairées.
       La collection Vaccins et société accompagne les familles et les médecins dans leur compréhension des enjeux de la vaccination. Chez les nourrissons comme chez les seniors, elle doit être basée sur des évidences scientifiques.
       Les vaccins sont-ils toujours utiles ? Sont-ils parfois toxiques ? La défiance relative à la vaccination est née d'un défaut de transparence et d'une désinformation auxquels cette série vient palier. Elle revendique son indépendance vis-à-vis de l'industrie, des gouvernements et des lobbies.

       Michel de Lorgeril est médecin, expert international en épidémiologie et physiologie. Diplômé d'universités européennes, il intègre le CNRS en 1990. Son parcours scientifique et médical en fait l'un des meilleurs spécialistes en méthodologie des sciences, en particulier pour évaluer la recherche médicale. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la santé destinés au grand public.

          Blog de Michel de Lorgeril : http://michel.delorgeril.info


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :