• RADIATION PROFESSEUR JOYEUX, LETTRE OUVERTE

    Ils ont osé! Cette décision est une véritable honte, et la preuve indéniable que nous ne sommes plus en démocratie!

    http://www.jesuismalade.com/archives/2016/07/09/34066198.html

    Le Blog du Docteur JO


      "Selon la chambre disciplinaire, le professeur Joyeux « a commis des manquements d’une extrême gravité au code de déontologie », et a enfreint la loi, notamment « en indiquant des dangers pour la santé de suivre les recommandations du Haut Conseil de la santé publique ». Il n’a pas non plus respecté l’article stipulant que « le médecin doit apporter son concours à l’action entreprise par les autorités compétentes en vue de la protection de la santé et de l’éducation sanitaire » et qu’« il participe aux actions de vigilance sanitaire »."

    Monsieur le Professeur Henri JOYEUX n'a fait que dénoncer ce que tous les médecins qui ont un tant soit peu un esprit critique et qui ne se comportent pas en moutons de Panurge connaissent. Il ne s'agit pas d'être pour ou contre la vaccination; il s'agit d'expliquer que celle-ci est parfois un moyen possible et qu'elle n'a jamais à elle seule éradiquer les maladies. Celles-ci ont surtout été éradiquées par l'hygiène. Tout scientifique honnête et quelque peu observateur sait cela. Et justement madame Marisol Touraine, cela ne se discute pas.
    Le Professeur  Henri JOYEUX a dénoncé à juste titre le marketing effréné que font les laboratoires pour vacciner les enfants.
    Leur injecter en une fois dans une seule seringue six vaccins est un pur scandale!
    C'est un scandale médical car rien ne justifie une telle action et c'est un scandale financier pour la raison que tout le monde connaît: rendre obligatoire un vaccin qui ne l'est pas (sauf pour la diphtérie, le tétanos et la polio) et vendre un vaccin sept fois plus cher que le DTP. C'est cela qui est répréhensible. Ce sont ceux qui ont concocté cela qui doivent être poursuivis; pas Monsieur le Professeur Henri JOYEUX.

    Maintenant madame Marisol Touraine et messieurs de la chambre disciplinaire,  parlons médecine et vaccins si vous le voulez bien. Nous allons parler des trois vaccins obligatoires.

    Diphtérie:  Comme beaucoup de maladies épidémiques disparues spontanément sous nos latitudes, sans vaccination (peste, choléra, thyphus), la diphtérie a commencé à disparaître bien avant l'introduction de la vaccination. Si on prend en exemple, la Norvège, la mortalité pour cette maladie a régressé de plus de 99,5% entre 1908 et 1939, période où la vaccination n'était pratiquement pas utilisée. Il est bon de rappeler aussi que ce vaccin n'est pas dirigé contre la bactérie mais contre la toxine que celle-ci sécrète. Il ne prévient donc pas l'infection et est simplement supposé en diminuer la gravité; ce qui veut dire en clair que la disparition de cette maladie ne peut être imputée à ce vaccin.
    L'efficacité de ce vaccin n'a JAMAIS été prouvée.

    Tétanos Le bacille du tétanos sécrète une toxine, comme celui de la diphtérie. La moitié des personnes atteintes guérissent spontanément. Le tétanos n'est pas une maladie immunisante. La meilleure prévention est le nettoyage et la désinfection des plaies. En cas de doute, il existe un sérum. Le tétanos du nouveau né sera évité qu'en pratiquant une hygiène rigoureuse. La question concernant ce vaccin est: si un malade atteint du tétanos et guéri n'est pas à l'abri d'une seconde infection, comment le vaccin peut-il être efficace? De nombreuses études relatent des cas de tétanos chez des personnes immunisées possédant un taux d'anticorps protecteur.
    Lors de la deuxième guerre mondiale, les cas de tétanos ont été sept fois moins nombreux dans l'armée grecque, non vaccinée, que dans l'armée française, la plus vaccinée des armées alliées.

    CONSEIL: Ne pas vacciner (pour ces deux vaccins), vos enfants avant un an. Il y aura moins d'injections à effectuer et votre enfant aura un meilleur système immunitaire et neurologique, surtout si vous l'allaitez;

    Poliomyélite: 
    C'est la maladie type qui a disparu grâce aux conditions d'hygiène de vie et si elle est encore présente dans certains pays, je conseille aux laboratoires si riches (et aux gouvernements de ces pays dont les chefs ont souvent une fortune équivalente à la dette de leur états),  de développer un programme d'hygiène et pas de vaccination. En médecine, il faut s'attaquer à l'étiologie, pas aux conséquences.

    Il faut quand même que vous sachiez que la fabrication de ce vaccin se fait en cultivant les virus de la polio. Entre 1954 et 1963 le virus d'un singe appelé SV40 a contaminé des millions d'enfants. Plusieurs années après ce SV40 s'est révélé responsable de nombreux cancers. La poliomyélite a disparu en Europe et si elle doit revenir ce sera par manque d'hygiène.

    CONSEIL:  Vous êtes obligé de faire faire le vaccin injectable. Le vaccin per os (Sabin) ne se fait plus car il était trop dangereux.

    Voilà, chers lecteurs, vous êtes au courant d'une petite partie cachée de l'iceberg. C'est pour avoir voulu vous informer que Monsieur le Professeur Henri JOYEUX a subi l'anathème de ceux qui ne veulent pas que vous sachiez la vérité et vous connaissez la chanson de Guy BÉART n'est-ce-pas?
    J'ose espérer que Henri JOYEUX peut faire appel, mais pourquoi donner du grain à moudre aux censeurs. La sanction donnée ne peut que se transformer en boomérang.

    Source: Qui aime bien vaccine peu! Éditions jouvence


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :