• Zéro fossile.... ( Nicolas HAERINGER)

    Zéro fossile ( HAERINGER)

    2015   108 p.  7 €  en Poche

        Quel est le point commun entre les universités de Standford et de Glasgow, les villes d'Oxford, de San Francisco et de Seattle, l'Eglise d'Angleterre, le quotidien britannique The Guardian, ou encore la Fondation Rockefeller Brothers ?
       Ces institutions ont décidé de mettre un terme à leurs investissements dans le secteur des combustibles fossiles. Elles rejoignent ainsi le mouvement pour le "désinvestissement", tout comme le Crédit agricole ou Axa, qui ont renoncé à soutenir les projets les plus néfastes pour le climat.
      Lancé en 2012, comme campagne de lutte contre le dérèglement climatique, le désinvestissement repose sur une idée simple : si nous voulons maintenir le réchauffement global sous la barre des 2 °C, nous devons laisser 80 % des combustibles fossiles dans le sous-sol. Pour cela, il faut donc sensibiliser, sinon contraindre, les investisseurs et les inciter à rediriger leurs capitaux vers des solutions durables pour soutenir la transition vers un futur 100 % renouvelable : le désinvestissement est une nécessité climatique, un impératif éthique, un choix fi nancier raisonnable et une revendication démocratique.
       Problème : les entreprises qui exploitent ces gisements ne renonceront pas d'elles-mêmes aux profits qu'elles espèrent tirer de ces réserves. Il faut donc sensibiliser les investisseurs et les inciter à rediriger leurs capitaux vers des solutions durables.
       Cette campagne participe d'une dynamique nouvelle dans les mobilisations citoyennes, à l'instar de la Marche des peuples pour le climat (500 000 personnes dans les rues de New York le 21 septembre 2014) ou des villages Alternatiba, par exemple. L'auteur, chargé de cette campagne pour la France, présente les principaux arguments en faveur du désinvestissement et montre en quoi ce mouvement mondial résonne en France : quels sont les cibles et les outils à développer pour porter le désinvestissement auprès des institutions françaises ?

       Nicolas Haeringer est chargé de campagne pour 350.org en France.

     350.org a été fondé aux Etats-Unis par un groupe d'universitaires et Bill McKibben, auteur d'un des premiers livres sur le réchauffement climatique pour le grand public.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :