•                                                             2015   128 p.  14,95 €

     Produire, conserver et préparer soi-même l'essentiel de son alimentation quotidienne permet à la fois de faire des économies, de redécouvrir le plaisir du fait-maison et de consommer davantage d'aliments sains et forts en goût.

      À la campagne comme en ville, faire pousser soi-même assez de fruits et légumes pour nourrir sa famille, installer un petit poulailler ou même quelques ruches dans son jardin, c'est possible et, surtout, ce n'est pas compliqué !

      Laissez-vous guider sur le chemin de l'autosuffisance alimentaire et découvrez une multitude d'astuces et conseils pratiques pour créer un jardin vivrier, mener un petit élevage, conserver les produits et apprendre à gérer vos provisions tout au long de l'année.   

      Spécialiste du développement local, de par sa formation et son expérience (Directeur de l’innovation rurale au Conseil départemental du Puy de dôme), Bernard Farinelli est un ardent défenseur des campagnes vivantes. Considéré comme un des principaux connaisseurs du phénomène des néos-ruraux, son intérêt pour le monde rural porte aujourd’hui sur l’économie locale, la relocalisation des échanges, les expériences de retour à plus d’autonomie au quotidien.
       Après  avoir tenu chaque samedi matin une chronique citoyenne sur France bleu Pays d’Auvergne durant plusieurs années, Bernard Farinelli, co-président de l’association « 3B » (bocages, bouchures, bourbonnais) s’engage pour la préservation de la haie et du bocage, dans le Bourbonnais où il réside, et ailleurs.


    votre commentaire
  • 2015      143 p.    19,50 €

        De nombreux projets à réaliser avec ce que la nature offre, saison après saison Vous allez découvrir combien il est facile de tirer profit des bienfaits naturels des plantes. Elles sont capables de nous aider à nous sentir bien, à avoir bonne mine et à passer toute l'année en bonne santé !

       Sof McVeigh présente une multitude de recettes faciles et d'astuces, qu'elle a toutes testées chez elle.  

      Vous découvrirez combien il est facile de tirer profit des bienfaits naturels des plantes. Elles sont capables de vous aider à mieux vous sentir, à avoir bonne mine et à être en bonne santé toute l'année !

      Ce livre comprend des recettes de gommages énergisants pour le corps et de baumes à lèvres hydratants, ainsi que de délicieuses confitures et gelées à base de baies que vous pouvez facilement trouver dans la nature.

      Il vous indique, pour chaque saison, les plantes à cueillir dans la nature ou à garder à disposition à la maison pour confectionner des remèdes bénéfiques ou de superbes cadeaux.

    Plus de 50 projets à réaliser, avec ce que la nature offre saison après saison :

    • Soupe à l'ortie et à l'oseille,
    • Gloss au chocolat,
    • Huile à la menthe,
    • Savon à la lavande...

     Pas besoin d'avoir la main verte pour se lancer dans la préparation des recettes !   L'ensemble de techniques et du matériel est bien précise. Pas de recettes superflues, elles répondent à des besoins quotidiens.


    votre commentaire
  •                                                               2017    136 p.   10€ 

       Encore un livre sur les déchets ! Malheureusement le sujet est toujours d'actualité et prend une dimension catastrophique, là où nous l'attendions le moins : dans l'immensité de nos océans, berceau de la vie sur Terre.

    L'auteur fait principalement l'état des lieux des déchets plastique dans les océans : origine, statistiques, conséquences sur la faune aquatique mais aussi notre santé !

      Un très bon moyen, accessible (seulement 10 euro) pour s'informer, remettre en question nos habitudes et oeuvrer pour un monde plus propre.

       Nous regrettons une mise en page trop condensée et un optimisme un peu candide sur les solutions envisagées pour nettoyer les océans. Aujourd'hui, malheureusement, il est impossible de nettoyer les océans des micro-plastiques qui forment les "continents de déchets". Mais il est tout à fait possible de ne plus y contribuer ! Et c'est aussi l'objet de cet ouvrage.
       Il amène ainsi à de nouveaux comportements à propos de l'achat ou de l'utilisation de produits en plastique. Ce livre salutaire écrit pas un enseignant, doit être transmis aux générations futures pour renouveler les consciences et sauver notre planète.

        Jacques Exbalin a été enseignant et formateur en développement durable pendant 42 ans. Actuellement, il fait des conférences dans toute la France en milieu scolaire et associatif sur le réchauffement climatique et les déchets ménagers.


    votre commentaire
  •                                                                2017    119 p.   10€

       Notre société est celle du changement. Au fur et à mesure des évolutions technologiques, sociales, politiques et économiques, de plus en plus de questions se posent, qui nous concernent tous. Nous sommes nombreux à y réfléchir et à chercher des pistes concrètes pour agir, chacun à notre échelle.
      Mais par quoi commencer ? Ecologie, alimentation, travail, bénévolat... Qu'est-ce qui est le plus important ? Comment être sûr de faire les bons choix, pour soi, pour les autres ?
      Ce livre a pour objectif d'apporter des réponses et des solutions pour se mettre en mouvement vers un avenir meilleur. Parce que la possibilité que nous puissions vivre dans un monde plus juste et plus durable dépend des choix et des actions quotidiennes de chacun d'entre nous. Ensemble, faisons les bons choix dès aujourd'hui pour construire le monde de demain !

       Bernard Farinelli est directeur de l'innovation rurale au Conseil départemental du Puy-de-Dôme et auteur de nombreux ouvrages. Il travaille sur les questions de l'économie locale, de l'autonomie et du changement citoyen et est considéré comme l'un des spécialistes du monde rural et notamment du phénomène des néo-ruraux.  

       Philippe Bertrand anime depuis dix ans l'émission Carnets de campagne qui attire chaque jour plus d'un million d'auditeurs sur France Inter.


    votre commentaire
  • 2014     160 p.    22 €

       Mode de culture mais aussi philosophie de vie, la permaculture est fondée sur une fine observation de la nature avec un objectif de grande productivité. Ce guide, irrigué par l'expérience de pionniers ayant expérimenté cette démarche en France et en Belgique, nous initie à ses méthodes.
    Pour des récoltes abondantes, y compris en ville !

    Extrait de l'introduction

    Des jardiniers et des agriculteurs se réclamant de la permaculture, des stages ouverts à tous en France et dans le monde... En quelques années, ce mouvement, venu des pays anglo-saxons, a gagné de l'ampleur, apportant des réponses nouvelles à ceux qui voulaient inventer une société moins dépendante du pétrole ou simplement retrouver un lien avec la nature en cultivant leur jardin.
    Dans un monde de plus en plus mécanisé, artificialisé, la permaculture offre une approche neuve, résolument écologique, qui prend la nature comme modèle et favorise la biodiversité en s'intéressant aux interactions entre les espèces, en créant des mares, des haies fruitières, des forêts comestibles... Et le plus souvent, cette approche donne des résultats étonnants dans les jardins : haricots ou courges grimpant à l'assaut des arbres, légumes et plantes aromatiques s'épanouissant sous les pruniers ou les cerisiers... Idéal pour ceux qui veulent produire eux-mêmes leur nourriture, même sur de petites parcelles !

    Un mouvement venu d'Australie

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017   120 p.  14 €

       Comment récolter 300 kg de fruits et légumes dans 150 m² ? Joseph Chauffrey invite les lecteurs dans son jardin urbain. Il leur dévoile, pas à pas, comment transformer leur jardin en un lieu vivant et ultra-productif grâce à la permaculture. Il cultive un potager de 25 m² et un verger, et optimise les moindres espaces disponibles (sur le toit du garage, bottes de paille sur la terrasse, cultures verticales…). Il propose des solutions accessibles et rapides, visibles dès la première année. Plus qu'un témoignage, une véritable expérimentation, dans un but d'autosuffisance et selon une démarche scientifique. 
     

       Joseph Chauffrey est éducateur à l'environnement pour la Métropole Rouen-Normandie : il forme et anime des réseaux de jardiniers, et travaille avec les professionnels des espaces verts sur les problématiques de végétalisation des villes. 

    Exploit : dans son micro-jardin, Joseph produit 300 kilos de légumes

    Pour rentabiliser chaque mètre carré de son petit jardin, Joseph a multiplié les astuces. Il a réussi à y caser un potager, un verger, une mare, une serre et à y faire pousser une centaine de fruits et légumes différents.http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-planete/2

    Thibaut Schepman Thibaut Schepman   25 juillet 2015
    Le jardin de Joseph, Sotteville-ls-Rouen, le 10 juillet 2015
     Le jardin de Joseph, à Sotteville-lès-Rouen, le 10 juillet 2015 - Thibaut Schepman/Rue89

    (De Sotteville-lès-Rouen, Seine-Maritime) Un coin de gazon, quelques rangs de légumes, une petite serre. Vu de la rue, on pourrait croire qu’on passe devant un jardin comme un autre, cultivé depuis quelques décennies par un gentil papi consciencieux. On aurait tout faux.

    L’autonomie ?

    Joseph ne cultive ni pommes de terre, ni ail, ni endives. Il n'est donc pas autonome à 100%. «  Par contre, on a encore des courges et des petits pois de l’an dernier, on est capables de faire le tour de l’année, d'avoir des légumes pendant la saison la plus dure, vers mars et avril. »

    Le jardinier note tout, avec une rigueur impressionnante : « Je pèse tout ce qui sort de mon jardin et je compile dans un tableau Excel (voir ci-dessous). Ça me permet de tirer des conclusions, de ne rien oublier. »

    Joseph Chauffrey et sa compagne ont emménagé à Sotteville-lès-Rouen – à quelques minutes en métro du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) – il y a quatre ans. A l’époque, ils étaient presque néophytes et une bonne partie du jardin actuel était bitumée.

    Depuis, cet espace de 150 m² est devenu un micro-jardin hyper-productif.

    On y trouve un potager de 25 m2, un verger de 10 m2 mais aussi une mare et une serre minuscules.

    En 2014, 252 kilos de plus d’une centaine de fruits et légumes différents ont été récoltés ici.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017    128 p.    15 €

        Comment préserver ou restaurer, à son échelle, la biodiversité de son environnement proche ?

      Ce livre original nous propose 50 recettes faciles à mettre en oeuvre pour agir en faveur de la biodiversité.

      Si vous avez la chance d'avoir un bout de jardin, vous pouvez vous inspirez des idées proposées ici pour le rendre plus vivant, plus équilibré et plus respectueux de la biodiversité : comment attirer les pollinisateurs, les écureuils, les hérissons, les oiseaux...

       Cultiver des fruits et légumes savoureux et authentiques en utilisant nos déchets alimentaires et même notre urine, véritable or liquide !

       Ainsi, la sauvegarde de la boidiversité se nourrit aussi de petites réponses individuelles très faciles à appliquer et particulièrement pédagogiques pour la famille.

      Ces recettes sont éprouvées, expérimentées, inventées, adoptées ou améliorées par les jardiniers de tous poils qui sont venus nourrir cette compilation. Une autre façon d'aborder la biodiversité, avec bonheur.    

      Dans le cadre de son projet de fin d’études à l'École supérieure de création industrielle (Ensci-les ateliers), Caroline Burzynski-Delloye a choisi de consacrer son diplôme à la biodiversité. Un projet nourri, durant un an, d’innombrables rencontres avec des amateurs, des jardiniers, des spécialistes de tous bords et qui s’est construit grâce à divers tests et expériences. Aujourd’hui, en marge de son travail, Caroline Burzynski-Delloye conçoit, pour l’abbaye de Royaumont, une légumothèque et des ateliers jeune public. Elle est également l’auteur de deux livres pour enfants :

       -Fish & Pea (2004) et

       -Un corps de rêve (2006)


    votre commentaire
  •  
     
    Créer sa micro-ferme : permaculture et agroécologie
                                              
                                                                 2017    320p.    29,95 €
    Le guide-témoignage préfacé par Pierre Rabhi et Nicolas Hulot.
      Vous rêvez d'un retour à la terre ? Ce guide-témoignage, accompagné de nombreuses photos et de fiches pratiques, vous apportera toutes les informations pour lancer votre micro-ferme, réfléchir à votre projet et "ouvrir les portes d’un engagement à la fois personnel et collectif"(Pierre Rabhi).
     Qu'est-ce qu’une micro-ferme ? Où se former ? Comment choisir son statut, se financer et trouver ses terres ?   Quelles méthodes culturales privilégier ? Comment acheter ou produire ses plants ?
      Pourquoi se diversifier ? Comment communiquer et se développer ?
      "Ce que j’ai tenté de transmettre dans cet ouvrage est l'amour du métier, les zones de vigilance, les différents domaines d'exploration et de recherche, à travers notre propre expérience."
      Pour ce travail, elle s'est entourée d’intervenants comme Kevin Morel, ingénieur agronome en charge de l'étude sur les micro-fermes en France. Linda Bedouet donne les clés essentielles d'une installation en tant que paysan en agroécologie, afin de vous aider à porter un projet productif, rentable, et bénéfique à l'environnement et aux hommes. 
     

      Linda Bedouet est Parisienne d'origine péruvienne, diplômée en management durable. Après une courte carrière dans l'immobilier commercial, elle s'est tournée vers le développement durable, ce qui l'a amenée à s'intéresser à la permaculture et à l'agroécologie. Après une année de formation au Bec Hellouin et un stage chez les Colibris, elle s'est installée en Normandie avec Edouard et, en 2012, partant d'un herbage, ils ont créé la Ferme des Rufaux.

      Aujourd'hui Linda est très investie dans l'associatif en tant qu'administratrice du GRAB de sa région, et référente "paysans" pour le réseau Slowfood Youth Network France. Elle coordonne l'association de promotion des micro-fermes en agroécologie (FMR), née sur sa ferme. Elle intervient également comme consultante extérieure pour l'association Fermes d'Avenir dont le directeur, Maxime de Rostolan, a introduit l'ouvrage.


    votre commentaire
  • Minimalisme

    2017   144p.   12,95 € (Rustica éd.)

      Trop d'objets inutiles, trop de déchets, trop de sollicitations, trop d'informations, trop de gaspillage… Face à tous ces excès, nous sommes de plus en plus nombreux à nous sentir en décalage avec notre moi profond et à rêver à un retour à la simplicité et à la sérénité.
        Et si le minimalisme était la solution ?

      C'est ce chemin qu'a choisi Judith Crillen qui nous livre dans cet ouvrage son expérience et ses conseils pour reprendre le contrôle de nos vies : désencombrer sa maison, manger moins mais mieux, réduire ses déchets, alléger son emploi du temps, éviter les achats impulsifs, pratiquer la digital détox, méditer, vivre en accord avec la nature, pratiquer la gratitude, prendre le temps de ne rien faire…

      Le minimalisme, une révolution en douceur pour retrouver enfin bonheur, paix intérieure et liberté !

      Passionnée par l'organisation du quotidien, Judith Crillen est l'auteur du blog Maman s'organise sur lequel elle partage son expérience et ses conseils pour se simplifier la vie et la rendre plus belle. Judith est également l'auteure de:

       -Détox ta maison paru aux Editions Rustica.


    votre commentaire
  •  
                                                                
                                                                   2017   128 p.   12,95 €
      La nature est notre bien le plus précieux, il est important d'en prendre le plus grand soin, de l'observer pour la comprendre et l'imiter. Chacun de nous peut agir pour l'environnement.
      Oui, mais comment ?
      Ce livre plein de conseils vous propose d'adapter votre espace végétalisé selon les principes de la permaculture : le respect de la terre et de l'Homme.
      De nombreuses méthodes faciles à mettre en place permettent de cultiver des légumes tout en respectant le sol, cultiver sur plusieurs strates sans gaspillage d'eau ou encore planter des fruitiers tout en économisant de l'espace. Et tout cela n'est pas réservé aux personnes ayant un grand terrain à la campagne, la permaculture en ville, c'est possible ! De nombreuses surfaces urbaines peuvent être végétalisées (toits, petit jardin, balcon...) pour le plus grand plaisir de tous !

       Davy COSSON est formateur, paysagiste et botaniste depuis près de 10 ans. Il est passionné par le monde du vivant et l'artisanat. C'est à travers de longues promenades en forêt et plusieurs voyages et rencontres qu'il a découvert l'utilité et la beauté des plantes qui nous  entourent. Aujourd'hui, il partage cette passion au quotidien grâce à KIWI-NATURE en alliant trois éthiques qui lui tiennent à coeur : respecter la Terre, prendre soin des Hommes et créer l'abondance pour partager les ressources.


    votre commentaire
  • http://www.lepotagerdesante.com/

    Par Pascal POOT 

        "Toutes nos variétés sont produites en Bio, en plein air et sélectionnées pour leurs qualités nutritionnellesleurs qualités gustatives, leurs résistances aux maladies, à la sécheresse ou aux excès d'humidité ainsi que pour leur productivité depuis plus de 20 ans.
       Le résultat de cette sélection se traduit entre autres par le fait que nos variétés produisent de 10 à 20 fois plus de vitamines, d'antioxidants et de Polyphénols (les Polyphénols sont, d'après les chercheurs, les nutriments les plus interessant pour la prévention du cancer) que les variétés classiques ou hybrides.


       Nos variétés sont exclusivement anciennes, mais aussi les plus modernes qui soient car nous les améliorons sans cesse.

      Vente de plants à repiquer du 20.04 au 20.05.2017 à notre boutique GAEC LA Graine de Vie à Lodève"

      Beaucoup de vidéos pour jardiniers; vente de graines et de plants.

      Pascal Poot cultives ses légumes sans arrosage ni intrants et a obtenu des légumes sains , très vitaminés , résistants...


    votre commentaire
  •                                                2017    112 p.   14,95 € (Rustica éd.)

      Jardinière, composteur, mangeoire, bordures, tuteurs, carré potager, nichoir, hôtel à insecte, transat, banc, range-outils, table de rempotage, palissade...

      Béatrice d'Asciano, passionnée de décoration et de bricolage, créatrice du Blog de Béa qui recense plus de 1 million de visiteurs, vous entraîne dans un tourbillon de pas à-pas astucieux, pratiques et créatifs. Que ce soit pour votre jardin ou votre maison, vous pouvez tout réaliser avec des planches de palettes. Vous découvrirez où et comment récupérer des palettes, et vous apprendrez comment les démonter, les nettoyer et les assembler, pour pouvoir réaliser "maison" 25 créations récup' de a à Z. Que vous soyez passionné de bricolage ou que vous n'ayez encore jamais scié une planche, après le succès de Palettes récup', Palettes récup' 2 Jardin est fait pour vous !

     
     Mini-serre, table basse bar, treillis, carré potager, étagère pour aromatiques, sellette porte-plantes, table de chevet, nichoir, panier clayette, étagère du jardinier, lampadaire, rangement d'atelier, vestiaire... se trouvent dans un  premier tome.

    votre commentaire
  • 2017   64 p.  9,95 €

    Aujourd'hui le potager ne se fait plus au jardin, il s'installe dans votre appartement !

    Adieu les plates-bandes et autres carrés potagers, les fruits et légumes s'épanouissent aussi bien suspendus à la lumière de vos fenêtres, sur des étagères ou dans des niches. Cuisine, séjour, chambre, chez vous même les recoins les plus sombres peuvent accueillir un potager, grâce à la lumière artificielle.

    Avec le mouvement de la "culture indoor", le potager d'intérieur se développe et se diversifie. Découvrez dans cet ouvrage, au moyen de pas-à-pas illustrés, de schémas et d'exemples détaillés, les nouvelles techniques de culture maraîchère hors-sol : les systèmes hydroponiques et en particulier le window farming, les différents substrats et solutions nutritives, les espèces adaptées.

    En toute simplicité, avec un minimum de matériel et quelques matériaux de récupération, cultivez vos salades, tomates, fraisiers et plantes aromatiques directement dans votre intérieur. Délectez-vous de fruits et légumes frais, bio, produits chez vous et par vos soins.

    votre commentaire
  • 2017   272 p.   24,95 €

       Que ce soit pour des raisons éthiques, écologiques ou simplement économiques, nous sommes de plus en plus nombreux à chercher des façons de consommer moins, moins cher, et plus responsable.

      Certaines solutions se trouvent à portée de main. En faisant davantage de choses vous-même, de votre pain à vos conserves en passant par du bricolage ou du petit élevage, vous réduisez votre impact sur l'environnement, faites des économies et acquérez des savoir-faire qui profitent à tous.

      Que vous choisissiez de vous mettre à la permaculture, d'élever des poules, de conserver les fruits et légumes de votre jardin ou de construire un système de récupération d'eau de pluie, découvrez dans cet ouvrage toutes les clés pour cheminer vers plus d'autonomie.

       Bernard Farinelli est directeur de l'innovation rurale au Conseil départemental du Puy-de-Dôme et auteur de nombreux ouvrages, dont

      -La Révolution de la proximité : voyage au pays de l'utopie locale aux éditions Libre et solidaire et

      -J'agis pour demain aux éditions Rustica.

     Il travaille depuis plusieurs dizaines d'années sur les questions de l'économie locale, de l'autonomie et du changement citoyen et est considéré comme l'un des spécialistes du monde rural et notamment du phénomène des néo-ruraux.


    votre commentaire
  • Le guide Terre Vivante du potager bio (J. P. THOREZ, Ch. BOUE)

    2013    467 p.   35 €

      CRÉEZ UN POTAGER SAIN, 100 % BIO ET PRODUCTIF !

     ° Découvrez les savoir-faire bio : compost, paillage, rotations, engrais verts...
     ° Choisissez parmi la centaine de légumes, aromatiques et petits fruits présentés, ceux que vous souhaitez cultiver. Plus de 1100 variétés sont proposées pour leur saveur, leur rusticité...
     ° Apprenez à les protéger naturellement et efficacement contre les ravageurs et les maladies.
     ° Devenez autonome : faites vos plants, produisez vos graines, préparez vos purins, récupérez l'eau de pluie...
     ° Conservez et dégustez vos récoltes grâce aux multiples recettes saines et savoureuses proposées par des jardiniers gourmands !

      Les conseils des auteurs, professionnels reconnus, sont illustrés de plus de 500 dessins et photos et enrichis des trucs et astuces des jardiniers de Terre vivante et de 300 jardiniers amateurs. Tous ces savoirs font de cet ouvrage la référence du potager bio !
     
      Depuis plus de 30 ans, la Scop Terre vivante édite des livres d'écologie pratique, ainsi que le magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également créé des jardins écologiques en Isère, proposant des stages pratiques.
      Jean-Paul Thorez est ingénieur agronome, directeur-adjoint de l’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie et…jardinier amateur passionné. Il est également journaliste spécialisé jardinage bio et auteur de nombreux ouvrages sur ce thème.

      Christian Boué est producteur de semences bio, membre du Biau Germe, installé dans le Lot et Garonne à Montpezat d’Agenais. Il cultive chaque année entre 1 et 2 hectares de semences de légumes, d’aromatiques et de fleurs. Ce qui n’est pas rien !

    Extrait  de l'introduction

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •   En France, une famille dépense en moyenne près de 2.400 euros par an pour s’éclairer, se chauffer et alimenter les appareils électroménagers. Mais il est possible de réduire la facture de plus de moitié. Comment ? En adoptant des réflexes simples et en se procurant des équipements adaptés permettant de réduire la consommation d’électricité et de réaliser des économies.

      http://www.consoglobe.com/15-astuces-reduire-facture-electricite-3524-cg

    Des astuces simples et pratiques pour payer moins

    Astuce n°1 : misez sur les heures creuses

    Faites fonctionner de préférence vos électroménagers pendant les heures creuses, de 10 h 30 le soir à 6 h 30 le matin en général (les horaires varient en fonction des régions !), car l’électricité y est environ 40 % moins chère.

    Astuce n°2 : quel four utiliser ?

    C’est paradoxal mais sachez que le four micro-ondes est au moins 10 fois moins gourmand en énergie au four traditionnel

    image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2009/08/shutterstock-astuces-reduire-facture-electricite-01.jpg

    astuces économies d'énergie réduire facture d'électricité

      Des appareils économes en énergie aident à réduire la facture © MPanchenko Shutterstock

    Astuce n°3 : quels appareils électroménagers ?

    Choisissez des appareils à basse consommation. Les appareils de caté­gorie A+++ sont plus chers, mais consom­ment jusqu’à 10 fois moins. L’appli ecoGator de l’association TopTen peut vous y aider.

    Astuce n°4 : quelles ampoules pour la maison ?

    Remplacez vos ampoules traditionnelles par des ampoules à économie d’énergie (ampoules basse consommation, ampoules LED) qui durent trois fois plus et consomment trois fois moins. Pensez également à profiter au maximum de la lumière du jour… gratuite.

    image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2009/08/shutterstock-astuces-reduire-facture-electricite-04.jpg

    astuces économies d'énergie réduire facture d'électricité

      Réfléchissez notamment aux ampoules pour réduire votre facture d’électricité © Sutichak Yachiangkham Shutterstock

    Astuce n°5 : où mettre le congélateur

    La consommation du congélateur dépend de l’écart de température avec l’extérieur, donc il vaut mieux le placer dans une cave, dans une dépendance non chauffée.

    Astuce n°6 : entretenez votre frigo

    Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur avant que la couche de givre n’atteigne 3 mm d’épaisseur, ce qui vous permettra d’économiser jusqu’à 30 % de sa consommation d’électricité.

       En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/15-astuces-reduire-facture-electricite-3524-cg#Y3b2VPHt4kQGhtfQ.99

    Astuce n° 7 : faites attention au réfrigérateur

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le guide de l'écobio jardinier (P. NESSMANN, Ph. PERDEREAU )

                                                                                                            2009     208 p.     26 €

       Ce guide, pratique et complet, donne les clés pour apprendre le jardinage durable - de la culture à l'entretien des plantes en passant par l'aménagement du jardin - et devenir un parfait écobio jardinier. 

        Il est vendu avec une brosse à légumes pour vous permettre de profiter au maximum des vitamines de vos productions.    

          Paysagiste et journaliste, Pierre Nessmann est diplômé de l'école d'Horticulture de Lullier (Genève). 
        Depuis plus de vingt ans, il partage son temps entre la conception de jardins et de terrasses et l'animation de cours à l'Arboretum de la Vallée-aux-Loups. Il est aussi chef de rubrique à 100 idées Jardin et animateur d'une rubrique jardin à la télévision. Il est l'auteur, chez Aubanel, de la collection " Au jardin " et a publié deux petits guides pratiques :
         - Ciel ! mon jardin a froid ! et
         -Ciel mon jardin a chaud !
          Philippe Perdereau est l'un des plus grands photographes spécialisés dans le jardin en France. Avec son épouse, Brigitte, ils parcourent l'Europe pour y photographier les oeuvres des grands paysagistes ou des simples passionnés. Le regard moderne et vivant qu'ils portent sur l'univers du jardin est apprécié par la presse française et étrangère. Ils ont notamment publié
       -Les Nouvelles Architectures de feuillages (Flammarion / La Maison Rustique)
         ainsi que les ouvrages de la collection " Au Jardin " avec Pierre Nessmann.

    votre commentaire
  • 2009    288 p.

      Ce livre écrit par l'inventeur des EM, Tiruo Higa, relate ses nombreuses expériences avec les EM, y compris comment ils ont été découverts. M. Tiruo Higa y parle aussi de sa vision de l'avenir de l'humanité et de son évolution.


    votre commentaire
  •  

                                                        400 pages - éd. Le Souffle d'Or (2011)  28,40 €

    Dans "Les micro-organismes efficaces au quotidien", Anne Lorch nous explique très concrètement les différentes façons d'utiliser les EM. Particulièrement en horticulure, en fonction des problématiques spécifiques.

    Présentation de l'éditeur: "Aujourd'hui, il est plus qu'urgent de revoir les méthodes de production basées sur l'utilisation des énergies fossiles, des pesticides et des engrais chimiques. Les «EM», mixture de micro-organismes mise au point par le chercheur japonais Teruo Higa, répondent à cette problématique et s'avèrent des alliés précieux pour ceux qui voudront être à la fois acteurs et bénéficiaires d'un système biologique naturel.

    «Higa savait qu'il venait de faire une découverte extraordinaire [...]. Ce qu'il ne pouvait deviner encore, c'est à quel point l'utilisation de ces combinaisons microbiennes deviendrait universelle», écrit Anne Lorch.

    Ce livre, dans lequel chacun pourra glaner ce qui l'intéresse, est richement illustré et clairement structuré :

    ° Un large tour d'horizon nous conduit de la situation environnementale actuelle au monde des EM, en abordant des sujets tels que la vie du sol, la biologie de l'eau ou encore la microbiologie, et nous prépare à mieux comprendre le rôle de ces micro-organismes.
    ° L'auteur nous fournit ensuite une description très détaillée de la fabrication des EM et de leur utilisation dans les champs, les vergers et les vignobles, les prairies et les étables, dans nos maisons, nos jardins et nos plans d'eau, dans l'artisanat et l'industrie, pour notre santé et celle des animaux.

    Des témoignages d'utilisateurs viennent clore cet ouvrage, avec des exemples concrets.

    Que vous veniez de découvrir l'existence des micro-organismes efficaces ou que vous en soyez un utilisateur expérimenté, cet ouvrage sera un guide indispensable !

       Anne Lorch est avant tout une journaliste spécialisée expérimentée, particulièrement intéressée par les univers du macrocosme et du microcosme. Rassembler des informations, les formuler dans des textes, les saisir par des images et les mettre en application dans son propre jardin est devenu pour elle un hobby. Cette passion l'a tout naturellement menée aux micro-organismes efficaces, qu'elle utilise intensivement depuis 2001. En tant qu'ancienne rédactrice en chef du magazine " Schweizer Garten ", elle a pu utiliser ses connaissances en botanique et en jardinage, acquises au cours de ses années d'études et approfondies par des années de pratique.

    Extrait de l'introduction

    Sous la dénomination de «micro-organismes efficaces» se cache une technologie authentique qui s'appuie sur un système fondamental et naturel. Avec les micro-organismes efficaces (les «EM»), les cycles de la vie, des substances vivantes et de notre propre organisme sont réorientés de la décomposition vers la régénération.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •                                                           2016    176 p.    19,95 € 

       350 dessins geste par geste et 50 légumes !

      Manger sainement, voir pousser ce que l'on a semé ou planté, faire des économies... voici autant de bonnes raisons pour créer un petit potager et y cultiver de manière bio ses propres légumes !

      Ce guide pratique vous donne toutes les bases du jardinage bio, puis vous propose une sélection de 50 légumes. Chacun fait l'objet d'une fiche de culture basée sur des dessins en pas-à-pas précis et légendés. De l'ail au topinambour, en passant par la carotte ou le poireau, plus de 350 dessins vous guideront dans toutes vos cultures !

      De nombreuses astuces bio complètent l'ensemble, vous indiquant comment réussir vos cultures, produire vos propres semences, éloigner les parasites, composter, pailler...

      Un guide visuel idéal pour réussir facilement son potager bio !

       Ingénieur horticole de formation, Rosenn le Page est journaliste spécialisée dans les domaines du jardin et de l'écologie. Elle a déjà publié de nombreux ouvrages sur ces thèmes aux éditions Rustica.  

        Isabelle Dervillers est illustratrice.


    votre commentaire
  •     Alors que des candidat·e·s promettent de diminuer le nombre de fonctionnaires, de couper les vivres aux collectivités locales ou de reculer encore l’âge de la retraite parce que les « les caisses de l’État sont vides » , nous voulons démontrer que de l’argent, il y en a beaucoup, accumulé, dissimulé, évadé par les plus riches et les multinationales. Attac France participe ainsi à l’espace commun « Nos droits contre leurs privilèges », qui souhaite faire entendre la voix des mouvements sociaux pendant la période électorale. Dans ce cadre, elle s’apprête à publier un rapport « Rendez l’argent » qui fera la démonstration qu’il est possible – et urgent ! – de récupérer près de 200 milliards d’euros par an. Comment ? Par des mesures balisées et crédibles, qui pourraient être mises en œuvre par un gouvernement volontariste et poussé par les citoyen·ne·s, associations, mouvements et syndicats mobilisés en ce sens.

      L'action visant Apple est la première d’une série d’actions qui seront menées partout en France dès le samedi 1er avril, notamment dans le cadre de la semaine mondiale d’action contre les paradis fiscaux #EndTaxHavens. Cette semaine est portée par l’Alliance mondiale pour la justice fiscale, qui rassemble des mouvements qui luttent contre l’évasion fiscale partout dans le monde. Il s’agira notamment de marquer le premier anniversaire, le 3 avril 2017, de la publication des « Panama Papers".

     Pour en savoir plus : « Du 1er au 7 avril 2017 - Semaine mondiale d’actions contre l’évasion fiscale

     https://france.attac.org/agenda/article/du-1er-au-7-avril-2017-semaine-mondiale-d-actions-contre-l-evasion-fiscale


    votre commentaire
  •   Composter depuis sa cuisine, c'est désormais possible ! Cet objet cache un ingénieux système capable d'accélérer le processus de façon spectaculaire...

     

    Nul ne met en doute l’importance du compostage domestique. Ça élimine les déchets, c’est écologique et ça fertilise la terre. Pourtant, la pratique peine à se généraliser. Parce qu’elle nécessite un jardin, parce qu’il faut s’organiser et parce que ça prend un peu de temps. Heureusement, cette invention pourrait définitivement généraliser les bonnes habitudes : en 24 heures, elle permet de transformer toute une semaine de restes alimentaires en engrais écologique, le tout, sans sortir de chez soi ! Explications.

    Source : Zera (https://www.zera.com/)

    Le Zera food recycler (c’est le nom de cette invention) ressemble à une poubelle tout ce qu’il y a de plus ordinaire mais, en réalité, c’est un véritable concentré de technologies au service du compostage et de l’environnement.

    Source : Zera

    D’un volume de 8,4 litres, elle permet d’accueillir 3,5 kg de déchets alimentaires, soit, en moyenne, ce que produit une famille américaine en une semaine. Versez-y un sachet contenant du bicarbonate de soude et des morceaux de coques de noix de coco, et, en moins de 24 heures, l’appareil transformera le tout en engrais !

    Le Zera food recycler s’appuie sur un système combinant l’action de l’air, de l’humidité, de la chaleur et du brassage. Grâce à lui, le volume des déchets est réduit des deux tiers et, surtout, le compostage s’effectue à la vitesse de l’éclair (alors qu’il faut compter jusqu’à plusieurs mois dans des conditions ordinaires !)

    Seuls inconvénients : son prix relativement élevé (1 120€) et le fait qu’elle nécessite l’usage de l’électricité (ce qui réduit son apport écologique). Mais, pour se mettre au compost quand on n’a pas de jardin, on fait difficilement plus simple, plus propre et plus rapide ! D’autant qu’un déchet composté sera toujours préférable à un déchet rendu inutile ! 

    Preuve que cette invention enthousiasme le grand public, la campagne de financement a déjà permis la collecte de 264 732$ alors qu’elle court pendant 18 jours encore… et que les initiateurs du projet s’étaient fixés un objectif à 50 000$ seulement !

    Les premiers Zera food recyclers seront produits dès le mois de mars pour une première commercialisation en mai. Malheureusement, les Européens que nous sommes devront attendre quelques mois supplémentaires : dans un premier temps, le produit ne sera disponible qu’aux États-Unis.

    Pas grave, ce délai d’observation nous permettra de nous faire une idée plus précise de l’invention. En tout cas, avouons que l’idée est belle !


    votre commentaire
  • Madame, Monsieur,

    POLLINIS (et l'INRA, l'Institut National de la Recherche Agronomique) a besoin de votre aide de toute urgence pour contribuer à recenser les populations d'abeilles sauvages et démontrer l’importance de leur service de pollinisation dans les territoires agricoles de notre pays.

    Si vous le pouvez, allez sur le site pour participer

    C'est très important.

    Un drame silencieux est en train de se jouer en ce moment-même. Les conséquences pourraient se révéler considérables pour notre environnement, la biodiversité et l'avenir même de nos cultures et de notre sécurité alimentaire, si nous n'intervenons pas rapidement.

    Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à penser que les abeilles sauvages (bourdons, abeilles solitaires, halictes, mégachiles, etc.) qui assurent presque à elles-seules la pollinisation de 80% des plantes à fleurs à travers le monde, sont en rapide déclin - notamment en France et en Europe.

    Leurs morphologies variées et adaptées  (corps velus, langues de longueurs différentes) en font les chaînons-clé de la biodiversité, et de la variété de notre alimentation. Les tomates par exemple, ne peuvent être pollinisées efficacement que par les bourdons, les seuls à pouvoir faire vibrer les fleurs suffisamment fort pour en libérer le pollen (1) !

    Actuellement près de la moitié des espèces de bourdons d'Europe sont déjà en déclin. Et déjà plus d'une espèce de plantes à fleurs sur dix est menacée d'extinction en France (2).

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

      Les bébés naissent aujourd’hui avec plusieurs dizaines de substances chimiques toxiques dans leur organisme. Un grand nombre d'entre elles sont des perturbateurs endocriniens.

      La récente étude de l'agence Santé Publique France, menée auprès de plus de 4000 femmes enceintes, montre une imprégnation généralisée : 70% pour le Bisphénol A, 99,6 % pour les phtalates, 100% pour les pesticides pyréthrinoïdes, 50 % pour les pesticides organophosphorés, 100 % pour les PCB, dioxines et furannes, 100 % pour les retardateurs de flamme bromés, 100 % pour les perfluorés.

      Nous savons que ce cocktail augmente le risque d’avoir une maladie chronique pendant l'enfance mais aussi à l'âge adulte : obésité, diabète, cancer du sein et de la prostate, troubles du comportement (hyperactivité, déficit d'attention, autisme...), baisse du QI, troubles de la reproduction (baisse de la qualité du sperme, infertilité, cancer du testicule, malformations génitales, abaissement de l'âge de la puberté). On sait que pour une substance comme le bisphénol A le risque d'infertilité et de baisse de la qualité du sperme peut être transmis aux petits-enfants et aux arrière-petits-enfants.

      Pour faire face à ce problème majeur de santé publique, nous demandons aux candidats à la présidentielle de s’engager à promulguer une grande Loi de Santé Environnementale et d’organiser un Grenelle de la Santé Environnementale pour débattre avec la société civile de la meilleure façon de mettre fin à cet héritage toxique.

      AGISSEZ ET SIGNEZ LA PETITION sur le site sous mentionné

    RÉSEAU ENVIRONNEMENT SANTE
    47 avenue Pasteur, Montreuil
    http://www.reseau-environnement-sante.fr


    votre commentaire
  • Souvent par ignorance, nous jetons des morceaux de viande, des « déchets » de légumes ou de fruits encore bons à manger et souvent riches en nutriments utiles.

    On estime que la moitié de la nourriture jetée par les restaurants et les ménages est encore bonne à être mangée [1] !

    Eric Godot, un chef lausannois, avait fait parler de lui en organisant un dîner de sensibilisation au gaspillage où il n’a cuisiné que de la nourriture périmée : velouté d’asperges, sorbet de poisson fumé… Les 170 convives sont ressortis conquis [2].

    L’un des cuisiniers témoigne : « Je ne m’attendais pas à ça. Les asperges étaient dans un excellent état, avec parfois une seule abimée dans la botte ».

    Et le chef Eric Godot de conclure : « Ne jetez pas d’emblée. Sentez, touchez, goûtez. Faites confiance à vos sens et à votre bon sens. »

    Nous ne sommes pas aidés par les réglementations sanitaires qui imposent des dates de péremption hyper prudentes.

    Tant de produits prétendument périmés sur l’étiquette ont en fait conservé leur saveur et leurs qualités nutritives sans risquer d’intoxiquer qui que ce soit. C’est à se demander qui décide des critères de péremption.

    Mais j’ai en fait la réponse : ce sont des personnes qui cherchent avant tout… à éviter les ennuis. Pour éviter tout risque que quiconque leur reproche un jour d’avoir pris un risque, elles calculent des marges de prudence énormes, souvent 2 fois, 3 fois, 5 fois trop courtes.

      Il y a bactérie et bactérie

    Il existe une grande différence entre les bactéries qui font pourrir et les bactéries pathogènes (qui vous rendent malade).

    Regardez le roquefort : il est couvert de moisissures vertes et malodorantes, et pourtant il est comestible.

    À l’inverse, la listériose (qui peut vous contaminer par le fromage au lait cru) est invisible et ne dégage aucune odeur [3].

    Comme les apparences sont trompeuses, les scientifiques ont mis au point des instruments précis pour déterminer si les aliments sont encore comestibles. Mais ce n’est pas demain que le grand-public y aura accès. C’est pourquoi j’ai décidé de vous livrer mes trucs pour ne pas gaspiller et pour recycler vos « déchets » précieux en bons petits plats.

    Lait caillé

    Le lait caillé est désagréable au goût mais il peut être utilisé pour des gâteaux. L’avantage pour les crêpes, c’est que vous n’êtes plus obligé de laisser reposer la pâte.

    Dans une recette de gâteau vous pouvez aussi remplacer le lait par un yaourt périmé.

    Avec du lait caillé, vous pouvez aussi faire du fromage blanc en le passant dans un linge fin, puis essorer jusqu’à ce que ça ne goutte plus. Après, vous pouvez le saler ou le sucrer à votre convenance.

    Cela paraît « dégoûtant » ; ça ne l’est pas. C’est exactement comme ça qu’est fabriqué le fromage blanc depuis la nuit des temps, y compris celui qu’on vous vend dans des emballages en plastique multicolore dans les supermarchés…

    Rattraper du beurre rance

    Pour absorber le goût désagréable du beurre rance, on conseille souvent d’y planter des bâtonnets de carotte crue (épluchée).

    Légumes à feuilles vertes

    Si votre salade, vos épinards frais ou votre roquette vous paraissent « limite », ajoutez-les dans un potage de légumes ou dans un smoothie vert.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le guide Terre Vivante de l'autonomie au jardin

                                                   2015    512 p.    35 €   

        Qui n'a jamais rêvé de vivre de son jardin ? Cet ouvrage réunit tous les conseils et savoir-faire d'un collectif d'experts. Les piliers du jardinage bio sont présentés pour obtenir un potager nourricier : compost, engrais verts, paillage, associations, auxiliaires, potions et production de graines. Une quarantaine de fiches détaille les fruits et légumes à cultiver (carottes, fraises, poireau, etc.). Enfin, les petits élevages de poules et d'abeilles complètent cette accession à l'autonomie.  

    Extrait

    INTRODUCTION:    Les règles d'or du potager autonome

    Jean-Paul Thorez (texte), Sandra Lefrançois (photographies)

    Qu'est-ce qu'une variété ?

    ON PEUT JARDINER «AVEC LA LUNE», «SUR BUTTES». On peut être inconditionnel des variétés anciennes, ou, au contraire, des modernes. On peut cultiver un potager avec allées ou sans allées, des parcelles rondes ou rectangulaires, voire en «spirale». Bref, il est possible de jardiner selon sa fantaisie. Mais si l'on veut mettre toutes les chances de son côté, il faut absolument respecter certaines règles.

    Le calendrier

    Semez ou plantez la bonne variété à la bonne date : impossible de réussir sans respecter cette règle élémentaire. En effet, les variétés (voir encadré ci-contre) se distinguent les unes des autres non seulement par la forme, la couleur, le goût ou la taille de leurs produits, mais aussi par leur vitesse de croissance ou leur adaptation à telle ou telle saison, tel ou tel climat. Souvent, les conseils donnés sur les sachets de graines ou les étiquettes des plants sont trop imprécis. Ils sont à l'origine de nombreux échecs, tout comme les semis et plantations à l'aveuglette.
    Référez-vous aux fiches culture du présent livre (p. 273), où vous trouverez une carte des zones de culture ainsi que les périodes de semis ou de plantation pour chacune des cultures présentées. Vous saurez ainsi qu'il y a des laitues pour chacune des quatre saisons, qu'il y a un risque à planter des tomates en pleine terre avant une certaine date, qu'on ne plante pas le même chou-fleur en Bretagne et dans le Nord.
    Certaines variétés ont besoin de chaleur, d'autres apprécient la fraîcheur, d'autres encore redoutent le gel... Pour mettre toutes les chances de votre côté, apprenez à tenir compte des particularités de votre climat.
    Le Nord et l'Est de la France se caractérisent par des hivers rigoureux et des étés souvent frais. Le Sud et l'Ouest bénéficient d'hivers relativement doux et d'étés chauds.

    Environnement

    En France, sols et climats sont très variés. Il est donc quasi impossible de rendre compte de cette diversité dans le cadre d'un livre. Observez les jardins du voisinage, notez ce qui y pousse et à quelle époque. N'hésitez pas à demander conseil à des jardiniers plus expérimentés. Participez à des réunions, formations, conférences, visites, fêtes des jardins, etc. Les jardins ouvriers ou familiaux sont aussi d'excellents moyens de mieux connaître les façons de jardiner propres à votre localité.

    Le sol

    Ne travaillez la terre que si elle est suffisamment sèche pour ne pas coller aux outils. Mais trop sèche elle sera dure ! Ne vous précipitez pas : en général, vous gagnerez du temps en sachant attendre, car une plante semée ou plantée dans un sol préparé dans de bonnes conditions poussera mieux et plus vite.

    (...) 

    votre commentaire
  • 2016     176 p.    22,50 €

          Une introduction accessible à la permaculture par un couple dont la petite ferme est un modèle d'autarcie et d'harmonie avec son milieu. Organisé en chapitres thématiques, cet ouvrage très concret livre également les réflexions des auteurs sur le sens de leur démarche et plus généralement du travail de la terre.

       Sepp et Margit Brunner vivent des produits de leur ferme qu'ils travaillent depuis des années en permaculture. Dans l'Alpe autrichienne où ils sont nés, leur domaine est devenu un lieu d'expériences culturales et d'épanouissement personnel.

       Ils y organisent des séminaires afin de transmettre leur savoir. Dans ce livre, ils présentent à la fois le concept de permaculture et les principes de base pour aménager et faire vivre un jardin en harmonie avec le cycle de la nature. Qu'il s'agisse d'organiser l'espace, d'associer les espèces, de favoriser le cycle de l'eau, de conserver la chaleur ou de soigner les plantes, ils nous guident pas à pas de la théorie à la pratique.

       Avec eux, transformons nos jardins et balcons en oasis qui nous approvisionneront en produits frais et sains, réjouiront nos coeurs par une abondance de couleurs et de parfums, et abriteront nos amis du monde animal et végétal.


    votre commentaire
  •                                                               2016    568 p.   39 €  

        Ce manuel pratique dévoile les nouvelles techniques du jardinage bio. Une somme de secrets redécouverts et d astuces inédites.
       Micro-organismes bénéfiques, compost bokashi ou bio-dynamique, permaculture, vortex, pouvoir des éléments...
      Le Bio Grow Book vous ouvre les portes d'un jardinage en pleine (r)évolution, où productivité rime enfin avec qualité. Été comme hiver, en terre comme en bioponie, apprenez à cultiver des plantes plus saines et plus savoureuses - fruits, légumes, fleurs... - en prenant soin de votre santé et de la planète.
      Florilège de stratégies innovantes et de conseils éprouvés, ce guide écoresponsable et plein d'humour est un must pour tout jardinier, débutant ou professionnel, souhaitant cultiver en conscience. Photos, schémas 3D, microscopies, graphiques étape par étape... plus de 500 illustrations originales.
      BioScope en fin d'ouvrage avec : des adresses et des sites Web, des infos sur les salons et festivals, plus de 800 contacts pro... Préface de Michka Seeliger-Chatelain. Dessins de Pic Lelièvre. 
     

        Karel Schelfhout est, depuis plus de 30 ans, une personnalité reconnue dans le domaine de l'horticulture contemporaine. Véritable légende dans certains cercles, il a joué un rôle prépondérant dans la diffusion des techniques de culture high-tech d'abord utilisées aux Pays-Bas, avant d'opter pour un nouveau mode de jardinage alliant le respect de l'environnement et l'excellence du produit fini. Il est également cofondateur d'une entreprise qui développe des engrais bio.

      Mig, ultra-runner et journaliste publié dans diverses langues, est spécialisé dans le domaine de la bio et du jardinage urbain.


    votre commentaire
  •                                                           2012    64 p.     6,90 €

       La Terre, tout comme l'Humain, a besoin d'attentions et de tendresse. Choyée, la planète n'en devient que plus belle et plus accueillante. Et, entourés de bienveillance, nous nous épanouissons davantage et accomplissons des merveilles. Apprenons donc à cultiver l'harmonie avec notre planète et à entretenir nos richesses intérieures !
      Devenons partisans de la «simplicité heureuse» ! Dans un élan de gratitude et d'altruisme, donnons sans compter, consommons avec mesure et nous découvrirons qu'être attentif envers la terre et l'humain est source d'une immense joie !
       Ce petit cahier d'exercices souhaite donner, à ceux qui le liront et le pratiqueront avec coeur et conscience, des clés pour s'enrichir de ressources très précieuses qui, comme l'amour, augmentent à chaque fois qu'on les partage : la sérénité et la joie éprouvées lorsque l'on offre sa tendresse au Vivant.

       Le symbole du colibri vise à inspirer, relier et soutenir, ceux qui souhaitent participer à une transformation écologique et humaine de la société. Afin que chacun puisse, individuellement et collectivement (re)prendre en mains sa destinée.

    «Quels enfants laisserons-nous à la planète et quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?Pierre Rabhi

       Paysan, auteur et conférencier, Pierre Rabhi est un des pionniers de l'agro-écologie et l'inventeur du concept «Oasis en tous lieux». Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays les plus arides d'Afrique, en France et en Europe en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier.
      Il est l'initiateur du Mouvement Colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, . Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions.
       Auteur, philosophe et conférencier, il appelle à "l'insurrection des consciences" pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions.

       Passionnée d'écologie humaine et planétaire, Docteur en médecine, Anne van Stappen s'est très tôt intéressée à transmettre des clés visant à humaniser les relations intra et interpersonnelles. Son aspiration à soigner les maux du corps par les mots du coeur s'est principalement réalisée à travers sa rencontre avec la Communication Non Violente. Formatrice certifiée en CNV depuis 1995, elle propose des conférences et des ateliers sur la communication et la gestion des conflits.
     

    votre commentaire
  • Face aux grands enjeux sociaux et environnementaux
    du XXIème siècle, nous ne sommes pas seuls !   http://www.lilo.org/fr/moteur-utile/

    savoir+

    Chaque jour, des milliers de personnes s'engagent
    pour apporter des solutions concrètes et locales.

    savoir+1

      Enutilisant Lilo, vous pouvez aussi agir au quotidien concrètement
    et efficacement en soutenant les projets que vous choisissez !

    savoir+2

    Comme des milliers d'internautes qui ont décidé d'agir,
    rejoignez la communauté Lilo et soutenez ces belles initiatives. savoir+4


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique