•  Vous vous tracassez au sujet de la qualité de votre air dans la maison? Voici quelques sites que vous pouvez consulter:

      -http://www.oqai.fr/  (qualité de l'air intérieur)

    QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR ET CONFORT DANS LE LOGEMENT : GUIDE ET VIDÉOS DE L’ASSOCIATION QUALITEL

    QUALITEL est une association créée en 1974 par le secrétaire d’Etat chargé du logement, dont la mission est de promouvoir la qualité de l’habitat par la certification et l’information du grand public. Dans le cadre de ses missions d’information, Qualitel propose des vidéos pédagogiques sur la qualité de l'air intérieur, le confort acoustique et le confort thermique dans les logements
    HTTPS://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=ET7XFXVXGRQ
    HTTPS://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=6_AA8VC3Z3K
    HTTPS://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=MISXCX_MQEQ

    -http://www.unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr/

    UN AIR SAIN CHEZ SOI
    Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat
    Un air sain chez soi. Respirer un air de qualité chez soi. Nous passons environ 80 % du temps dans des lieux fermés, en particulier dans les logements. L'air que l'on y respire peut-être de moins bonne qualité que l'air extérieur, parfois très nettement car à l'air extérieur viennent s'ajouter les polluants spécifiques de l'air.
    www.ademe.fr/sites/.../guide-pratique-un-air-sain-chez-soi.pdf

     -http://www.ademe.fr/air-sain-chez 

    -http://prevention-maison.fr/  de  Santé publique France 
       L'InVS, l'Inpes et l'Eprus se sont unis pour créer Santé publique France, l'agence de santé publique au service des populations

    votre commentaire
  •                                                             2018   196 p.   25 €

      "Non, la permaculture n'est pas une simple technique de jardinage ! Mais c'est quoi au juste la permaculture ? Bien au delà de la technique de jardinage à laquelle elle est trop souvent réduite, la permaculture est tout à la fois une philosophie, une science, un ensemble de techniques ou de pratiques, et une stratégie. Une philosophie qui nous invite à adopter un positionnement bienveillant, à être dans une posture d'observation constante, à envisager les opportunités plutôt que les problèmes, à considérer les situations dans leur ensemble plutôt que fragmentées...
       Applicables à de nombreux domaines (jardinage, éco-construction, gestion de l'eau...), la permaculture apparaît de plus en plus comme la solution qui nous permettra de répondre à l'ampleur de la crise écologique qui s'annonce.
       Changer nos modes de vie pour produire nous-mêmes une plus grande part de notre alimentation, mieux préserver nos sols, économiser davantage l'eau et l'énergie.
        En route pour la transition écologique grâce à la permaculture !"
      Gregory Derville est enseignant à l'Université de Lille, spécialisé sur les politiques environnementales. Il s'implique localement à plusieurs niveaux (promotion du vélo en ville, jardin partagé, association Beauvais en transition) et anime des conférences et des stages d'initiation à la permaculture.
      Depuis 35 ans, la Scop Terre vivante édite des livres d'écologie pratique, ainsi que le magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également ouvert des Jardins écologiques en Isère proposant des stages pratiques.                                           www.terrevivante.org

    votre commentaire
  • 2018    224 p.   19 €  

      Nos paysages sont meurtris par l'agriculture conventionnelle et l'étalement urbain, les abeilles disparaissent massivement alors que leurs sources d'alimentation ne cessent de s'amenuiser...

     Nos paysages changent, les plantes souffrent et dessaisonnent, les abeilles disparaissent et leur alimentation devient problématique Chacun de nous peut agir et planter pour que, demain, les pollinisateurs survivent et que nos jardins s'adaptent , redeviennent le havre de biodiversité qu'ils étaient.et continuent à faire rêver. C'est l'objet de ce livre qui dresse le portrait de cinquante arbres, arbustes, lianes indigènes et exotiques (savonniers, tilleuls, lotus, buddleias, kalopanax, tetradiums, cyprès, saules…) capables d'attirer et de nourrir les pollinisateurs même lorsque les plantes à fleurs ne sont plus en fleurs. Ainsi se dévoile une nouvelle diversité végétale qui apportera des solutions écologiques face au changement climatique, enrichira la palette des amoureux des abeilles et permettra l'émergence d'une api-agroforesterie adaptée tant à nos jardins qu'aux espaces agricoles et urbains.

      Ces plantes, déjà expérimentées, sont choisies, en complément de la flore usuelle, pour leurs floraisons tardives ou au contraire très précoces, pour des solutions paysagères et écologiques adaptées aux canicules et aux hivers doux à venir, et pour assurer aux abeilles une alimentation saine avec des apports réguliers de nectar, de pollen et de résines à propolis Des végétaux beaux, faciles à vivre, mellifères et riches d'histoires à planter pour demain !

    Chaque espèces présentée est agrémentée d'une photo et d'informations descriptives, historiques, écologiques et pratiques mais aussi d'anecdotes étonnantes.

      Yves Darricau, ingénieur agronome, diplômé de linstitut national agronomique, AgroParisTech, a travaillé dans divers programmes internationaux européens ou des Nations unies comme consultant international et conseiller. Cest également un apiculteur formé par la Société centrale dapiculture du jardin du Luxembourg à Paris et un planteur darbres en Bretagne, Île-de-France et Gascogne.

    votre commentaire
  •    (Bernard BERTRAND, 

    2009   264 p.  19,50 €

      Et si les problèmes des jardiniers et des agriculteurs venaient de notre méconnaissance de la vie du sol et des mauvais traitements que nous lui infligeons ? L’exemple des espaces naturels (forestiers et autres), nous montre que le « Génie de la vie du sol » est la clé de la fertilité et de sa productivité.

      Voilà un ouvrage qui n’a pas peur de bousculer les idées reçues et dénonce l’irrespect des activités humaines conventionnelles sur l’agrologie et leurs conséquences dont plus personne n’ose nier le caractère abyssal des malaises (désertification, érosion, mal-bouffe et malnutrition) ; et pour cause, nous sommes tous concernés ! Pourtant les alternatives existent, elles sont pratiquées par ceux qui refusent la fatalité d’une désertification programmée de la planète.

      Ces autres techniques, nous vous en proposons les bases, non pas comme des vérités toutes faites, mais comme des pistes de réflexions sur lesquelles chacun pourra s’appuyer pour faire évoluer, à son rythme, ses propres comportements.

      Connaître la vie du sol, en apprécier l’ampleur et la vitalité, l’entretenir, travailler avec le génie du sol et non contre lui, c’est ce que vous découvrirez à travers des exemples et des témoignages concrets. Ainsi, cette révolution tant attendue, celle de l’humus, synonyme d’autonomie de production et de durabilité, n’est plus une utopie… Et cette révolution là, elle est à la portée de tous !

       Fils d’agriculteur redevenu paysan… Ce n’est pas une boutade !

      En s’installant dans les Pyrénées avec Annie-Jeanne en 1977, sur une exploitation de polyculture élevage, le couple tourne résolument le dos à l’agriculture conventionnelle. Sans en avoir conscience alors, l’acte d’installation est politique : l’avenir de l’agriculture est familial et biologique, mais peu osent y croire !

      Quelques années plutôt, rebelle en lycée agricole (Saintes), Bernard dénonçait déjà les dérives d’un système agricole et d’une profession qui détruisait la terre, son outil de travail… « Il est des fois où l’on aimerait avoir tort, mais 35 ans plus tard, le bilan est là » !

      Aujourd’hui, après une longue réflexion sur son métier et les enjeux actuels, Bernard dénonce ce qui restera comme « l’une des plus grandes mystifications de l’histoire », l’agriculture industrielle, présentée par de plus en plus d’agronomes comme une agriculture mortuaire.

      Cela n’empêche pas l’optimisme, on ne se refait pas. L’écrivain-paysan poursuit son combat pour une agriculture biologique et familiale novatrice, productive de biens et de liens sociaux, une agriculture qui redonne son indépendance au paysan. Il répond ainsi à ceux qui voudraient l’enfermer dans une image passéiste absurde…


    votre commentaire
  • Nouveau

    HORS-SERIE RUSTICA - Ma Petite Ferme Familiale

     En Stock       prix/ 6,90 €
     HSRUFERME 

       Découvrez dans ce Hors-Série un guide complet pour produire fruits et légumes, élever des abeilles et conduire un petit élevage !

      Ce guide pratique, vous donne les clés pour réussir l'installation de votre potager et de votre verger, puis mener à bien toutes les cultures de fruits et de légumes. Vous y trouverez aussi tous les conseils pour créer votre petite basse-cour et pour élever de façon optimal poules, canards, oies et lapins. La dernière partie est consacrée à l'installation d'une ruche et à la conduite de l'élevage des abeilles, car on ne s'improvise pas apiculteur.


    votre commentaire
  • 2017      336p.    19,90 €

      Les maladies de civilisation sont nombreuses. Liées à notre mode de vie et à des déficits de nos défenses immunitaires, elles nous touchent tous de près ou de loin. Heureusement, manger mieux et meilleur permet d'entretenir, de réveiller et de stimuler votre immunité, et donc de reconstruire votre santé. Il n'est jamais trop tard pour changer !
      Grâce aux auteurs, vous serez formés à discerner les informations biaisées des publicités séduisantes. Celles-là mêmes qui vous empêchent de comprendre et prévenir ce qui vous menace : diabète, obésité, cancers, maladies cardiovasculaires et toutes les maladies auto-immunes, des rhumatismes à l'Alzheimer.
      Manger mieux et meilleur sera pour vous une boussole indispensable. Vous y apprendrez aussi comment mieux remplir vos paniers, vos placards, vos frigos, quels modes de préparation et de cuisson choisir, comment construire un vrai équilibre nutritionnel, sans pour autant vous ruiner.
      Vous allez enfin découvrir une véritable gastronomie Santé. Une gastronomie vraie, qui ne s'appuie ni sur les frustrations, les évictions ou les régimes mais plutôt sur des récompenses, des couleurs, des parfums, des saveurs et des sourires... En bonus, vous découvrirez «l'Étoile santé » proposée à tous les restaurateurs, qui deviendra à l'avenir synonyme de bien-être pour vous et toute votre famille.
      Henri Joyeux est professeur honoraire de cancérologie et chirurgie digestive de la faculté de médecine de Montpellier, prix international de cancérologie en 1986, spécialiste des relations entre nutrition et maladies de civilisation.
      Jean Joyeux est nutritionniste, spécialisé en nutrition sportive, conseiller de nombreux athlètes jusqu'au niveau international, enseignant à l'ENH et à l'ECN de Genève, au DU Alimentation santé et micronutrition de l'université de Bourgogne.

      Henri Joyeux, ancien chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, a aussi enseigné à la Faculté de Médecine de Montpellier. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'écologie humaine, notamment sur l'alimentation. Conférencier, il s'engage maintenant au service de votre santé par ses messages de prévention des cancers : nutrition & comportements de santé. Il est aussi l'un des lanceurs de l'alerte au scandale autour de la pénurie du vaccin DT-Polio.  Il est notamment l’auteur du best-seller :

       -"Changez d’alimentation"

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017   320 p.  35 €

     Une des "branches" de la permaculture en plein essor.

     Créer une "forêt-jardin", ou"forêt comestible", consiste à planter une large palette de plantes comestibles à différentes hauteurs, en s'inspirant des systèmes forestiers. Grâce à leurs interactions mutuelles, les espèces choisies demandent peu de travail du sol, de désherbage ou de contrôle des ravageurs, et aboutissent à un système productif et en bonne santé qui conserve sa fertilité tout en créant un espace esthétique et productif.

     La forêt comestible est une pratique encore balbutiante sous nos latitudes, mais qui pourrait bien révolutionner notre manière de cultiver alors que les questions de l'écologie, de la santé et de la biodiversité prennent une place de plus en plus cruciale dans nos systèmes de production alimentaire.

     Du fonctionnement de la forêt comestible à sa mise en oeuvre, cet ouvrage fournit de nombreux conseils et informations sur les espèces les mieux adaptées au projet avec un répertoire de plus de 500 arbres, arbustes, vivaces, annuelles, légumes et grimpantes, tous comestibles ou utiles, tous cultivables et disponibles chez nous, et pour beaucoup méconnus. Ce répertoire ne se borne pas à les lister mais donne de précieuses indications sur les zones climatiques, l'exposition, le rendement, les usages directs et indirects...

     Un livre très riche sans doute inégalé et précurseur sur le sujet dans nos zones climatiques.
    Fruit de 20 ans de recherches en Angleterre, il sera un excellent guide pour transformer son jardin (souvent assez stérile) en havre de vie et de fruits. Nous regrettons juste quelques redites dans la partie introductive.

      Martin Crawford a travaillé plus de 20 ans dans les domaines de l'agriculture biologique et de l'horticulture. Il est directeur du Agroforestery Research Trust, une fondation étudiant l'agroforesterie des zones tempérées et tous les aspects de culture et d'usage des plantes, en mettant l'accent sur les arbres, arbustes et vivaces cultivés pour l'alimentation.


    votre commentaire
  •                                                               2016   224 p.  19,95 €  

       Efficacité et économie sont les mots d'ordre de ce livre, véritable "bible du ménage" qui regroupe plus de 400 recettes et conseils sur l'entretien naturel de la maison.

      Préparez vous-même vos produits d'entretien et dites adieu sans regrets aux détergents nocifs pour la santé et l'environnement. Grâce à plus de 400 recettes simples à réaliser avec une dizaine d'ingrédients faciles à trouver, dégraissez les casseroles, détartrez les robinets, fabriquez un gel toilettes efficace, lavez, détachez et parfumez agréablement linge, sols ou tapis...
       Docteur en chimie, impliquée dans l'écologie, Cécile Berg nous donne ici la preuve que l'on peut, à moindre coût, avoir une maison propre, saine et qui sente vraiment bon . 

      Cécile Berg est docteure en chimie elle est au fait des principes de sécurité et d'efficacité des composants chimiques.

      Linda Louis est photographe et a illustré aux éditions La Plage de nombreux ouvrages de cuisine sauvage.


    votre commentaire
  • Vivez au naturel (Emilie HEBERT)

    2016   207 p.  22,40 €

       C'est un fait incontournable : l'écologie est entrée dans notre vie. Si avoir un mode de vie écologique a longtemps rimé avec contraintes et efforts, il n'en est plus ainsi. Pour preuve, ce gros volume, qui va changer - en bien - votre quotidien !

    ! Il va vous permettre de :
     Consommer moins et mieux,  de faire de substantielles économies, réduire votre impact écologique, assainir votre environnement, réduire vos déchets, avoir une belle peau et de beaux cheveux soyeux, préparer de bons petits plats healthy - de nombreuses recettes figurent dans l'ouvrage -, vous sentir zen, créer…
      Parce que chaque petit geste compte, des conseils faciles à appliquer au quotidien, des recettes et des DIY pour la maison, la beauté, la cuisine… Apprenez à faire vous-même vos produits ménagers ainsi que vos cosmétiques et cuisinez bio en gâchant le moins possible !  Ce sont donc mille et un petits secrets, astuces, conseils verts qui vous sont proposés et expliqués.

      Devenez un adepte de la Green life !

      Formée en aromathérapie esthétique, Emilie Hébert anime depuis 2006 un blog (mamzelleemie.com) (actuellement en maintenance)  sur la beauté bio et un mode de vie plus green, elle dirige également un site de vente de matières premières cosmétiques. Elle est l'auteur de :

      -Beauty food,

      -Super green et

      -Green cuisine. 


    votre commentaire
  • 2011     117 p.    16,30 €

      Maria Thun, pionnière du jardinage biodynamique et de l'utilisation des rythmes lunaires et planétaires, nous dévoile ici plus d'une centaine de ses meilleurs trucs et astuces, résultat d'un demi-siècle de recherche assidue.

      Vous découvrirez dans ce livre comment renforcer vos laitues avec des tisanes, les multiples talents de l'ortie, la recette du "Feu de Thun", comment récolter les meilleures carottes, quelles sont les meilleures méthodes de conservation. Suivez Maria Thun au fil des saisons pour des récoltes qui récompenseront tous vos efforts.   

    Maria Thun est considérée comme une pionnière de l'agriculture biodynamique. Elle avait en effet 2 ans en juin 1924, lorsque l’anthroposophe Rudolf Steiner théorisait l’agriculture biodynamique à Koberzyce (actuelle Pologne). Née dans une ferme allemande, elle était infirmière durant la seconde Guerre Mondiale. C’est pendant cette période qu’elle rencontra et épousa Walter Thun, professeur d’art à Waldorf, dans une école appliquant les préceptes de Rudolf Steiner.

    Suite à des années d’observations, ils établissent en 1952 des corrélations entre la croissance des radis et la position de la lune par rapport au zodiaque. L’idée de formaliser ces interactions entre les plantes, les éléments et le calendrier lunaire naît à ce moment. Le Calendrier des semis de Maria Thun est publié pour la première fois en 1963. Cet outil célèbre cette année sa cinquantième édition, il existe aujourd’hui en 30 langues. Le calendrier de Maria Thun rend compte de la position des astres et détermine ainsi les jours favorables aux différents travaux (travail du sol en jour racine, taille en jour feuille, etc.). Aussi bien utilisé en jardinage qu'en viticulture, ce calendrier est le livre de base de tout biodynamicien.

    Ce calendrier fait cependant partie des éléments controversés de la biodynamie, suscitant le rejet des scientifiques et des vignerons conventionnels. La prise en compte des alignements planétaires et des interactions zodiacales semble en effet passablement ésotérique. Les vignerons biodynamiciens précisent cependant que les jours feuille, fruit, racine et fleur déterminés par le calendrier ne dictent pas leurs travaux, mais les conseillent.

    Depuis 1976 la famille Thun vivait dans le village de Dexbach (Allemagne). Maria Thun est morte le 9 février 2012.


    votre commentaire
  • 2017   104 p.   10 €


    Partant d'un état des lieux des jardins d'hier à aujourd'hui, cet ouvrage nous questionne sur ce que sont et ce que pourraient être les "nouveaux jardins". Les nouvelles tendances traduisent en effet un réel besoin de nature à proximité de l'homme.

    Comment « cultiver son jardin », donner une place privilégiée au végétal dans nos vies, tout en réfléchissant à notre impact écologique et aux actions que nous pouvons mener au quotidien ? Jardinage biologique, pratiques agroécologiques ou application des principes de la permaculture, les jardiniers ont un large éventail de possibilités pour cultiver leurs jardins quels que soient leurs dimensions et leurs styles.

    Ensemble, inventons les jardins de demain pour être acteurs de nos vies et gardiens de notre planète !
       La nouvelle collection écologie de Rustica, une prise de conscience pour passer à l'action chacun à son niveau et préparer l'avenir !
      Jardins de demain : un regard pointu mais accessible sur les jardins : état des lieux des jardins d'hier à aujourd'hui, questionnement sur les "nouveaux jardins" et les nouvelles tendances qui traduisent un réel besoin de nature à proximité de l'homme.
     
       Alain Delavie est agronome de formation. Il a exercé différents métiers en relation avec le monde végétal, d'abord pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste. Il est aujourd'hui directeur de la rédaction du magazine hebdomadaire Rustica et intervient comme expert jardin sur le web, la radio et à la télévision. Retrouvez-le sur son site : http://www.pariscotejardin.fr/
       Philippe Collignon est paysagiste, réalisateur, journaliste et « chroniqueur nature » sur France Télévisions depuis plus de 20 ans (Télématin et C'est au programme sur France 2).

    votre commentaire
  •     

                                                                            2017   64 p.  8 € chaque

    Des guides pour passer à l’acte

     

    Après le succès du documentaire "Demain" sur la recherche de changements de mode de vie, le magazine Kaizen avec Actes Sud a lancé la collection "Je passe à l’acte". Des petits guides qui poussent à agir et donnent des pistes concrètes pour se lancer, depuis les prémisses jusqu’à l’aboutissement de son propre projet. Le tout agrémenté d’illustrations simples et amusantes. Pour l’instant, six ouvrages ont été publiés sur:

      -la méditation,

      -l’approche Montessori (méthode d’éducation),

      -la permaculture,

      -les AMAP,

      -faire la fête sans détruire la planète et

      -rénover une vieille bâtisse.

    D’autres suivront à la rentrée sur les trajets domicile-travail, apprendre à ralentir et créer un atelier de réparation.

     

    Je passe à l’acte, Éditions Actes Sud, 64 pages, mars-mai 2017, 8€.


    votre commentaire
  •                                                             2017   96 p.   12,90 €  

       Stéphanie Faustin n'a jamais vu sa mère jeter aucun reste de nourriture : il était mangé au repas suivant ou accommodé autrement. De cette éducation, elle a gardé une sainte horreur de tout gaspillage, au point d'imaginer ce livre, qui fait la part belle aux... déchets ! En les remettant à l'honneur, et plus précisément aux fourneaux.

     Originales, créatives et savoureuses, les 40 recettes sont réparties entre salées (apéritifs, entrées, potages, tartes et muffins, autres mets salés) et sucrées (confits, poudres, autres mets sucrés, tisanes), et magnifiquement mises en scène et photographiées par l'auteure.

      Exemples de recettes : Tartinade de fanes de carottes aux noix de cajou ; Blinis végétaliens aux plumets de fenouil ; Velouté de fanes et trognon de chou-fleur au curry et lait de coco ; Bouillon aux épluchures d'asperges ; Samoussas aux feuilles de chou-fleur et à la patate douce ; Muffins aux fanes de radis et au chèvre ; Gelée de trognons et d'épluchures de pommes ; Tiges de fenouil confites ; Pancakes à la peau de banane, Tourte aux fanes de betteraves, excellente source de nutriments...
       C’est une tendance qui commence à prendre de l’ampleur : cuisiner avec ce qu’on jette d’ordinaire. Une façon de préserver la planète mais aussi son porte-monnaie.
      Tout ou presque se cuisine, rien ne se jette, tel est le credo de cette passionnée qui partage ses recettes depuis plusieurs années sur son blog "Tomate sans graines". Seul inconvénient, il faut des légumes et des fruits bio ou non traités, et plutôt frais… car mieux vaut cuisiner les fanes avant qu’elles ne se fanent !

       Passionnée de cuisine et amoureuse de la nature, Stéphanie Faustin est une jeune femme qui se revendique "flexitarienne et écolo sur les bords". Depuis plusieurs années, elle partage ses recettes bio et ses réflexions écologiques sur son blog "Tomate sans graines". Son objectif : faire sa part du colibri au quotidien et sensibiliser ses visiteurs à la protection de l'environnement et au "bien manger"


    votre commentaire
  • Découvrez le « Petit guide de résistance à la loi Travail XXL »

    lundi 28 août 2017, par Attac France, Les Économistes atterrés

    Pour permettre aux citoyen·ne·s de comprendre les enjeux et de se mobiliser face au projet de loi Travail, Attac et les Économistes atterrés ont rédigé un Petit guide de résistance à la loi Travail XXL.

    Les réformes qui depuis plus de 30 ans ont flexibilisé l’emploi en France n’ont pas permis de lutter efficacement contre le chômage. Au contraire, elles ont précarisé l’emploi, aliéné le travail et fragilisé l’économie. Avec son projet d’ordonnances, Emmanuel Macron veut aller encore plus loin en soumettant le travail aux exigences du patronat et de la finance.

    Sommaire complet

    • Découvrez le « Petit guide de résistance à la loi Travail XXL »
    • Il faut libérer le travail !
    • Les ordonnances, c’est légal, légitime et démocratique !
    • Le travail coûte trop cher !
    • Le code du travail tue l’emploi !
    • Licencier : une course d’obstacles pour les employeurs !
    • Les accords d’entreprises, ça répond mieux aux nécessités du terrain !
    • La fusion des IRP renforcera le dialogue social !
    • Le pouvoir des syndicats sera renforcé !
    • Tous micro-entrepreneurs, c’est l’avenir du travail !

    P.-S.

    • Rédactrices/rédacteurs : Thomas Coutrot, Evelyne Dourille, Anne Eydoux, Karl Ghazi, Jean-Marie Harribey, Sabina Issehnane, Julien Lusson
    • Maquette et illustration : Stéphane Dupont, Jean Jullien, Mélanie Poulain

    votre commentaire
  •  

    Pascal Canfin (WWF) dévoile une appli pour consommer responsable   12 juillet 2017

       86 % des Français seraient prêts à changer leurs habitudes pour faire face au changement climatique mais beaucoup ne savent pas par où commencer. Pour les y aider, le WWF planche sur une application de crowdacting (1). Elle permettra de fédérer une communauté autour d’actions de consommation responsable. L’application sortira en janvier prochain. L’ONG vient de lancer une campagne de financement participatif (2) et recrute ses futurs bêtatesteurs. Entretien avec Pascal Canfin, directeur général du WWF France.

     Il  existe déjà des dizaines de plateforme qui agrègent les actions individuelles contre le changement climatique. Que va apporter la vôtre ?

    Ces plateformes sont déjà très utiles mais elles ne remplissent pas toutes les conditions pour engendrer un changement des comportements à grande échelle. Pour que le grand public tende l’oreille, il faut une notoriété forte du porteur de message. C’est le cas puisque le WWF est connu par 89 % des Français. Nous travaillons aussi avec La Poste et la Maif, très fédérateurs et immédiatement reconnus du grand public. Un autre critère est la crédibilité. Celle du WWF est reconnue sur ces sujets et elle sera encore renforcée par l’Ademe avec qui nous avons noué un partenariat. Enfin, il faut aussi avoir une visibilité très forte pour créer l’effet communautaire. C’est pourquoi, nous nous sommes associés à la série "Plus belle la vie" (4 millions de téléspectateurs en moyenne chaque soir, Ndlr) dont les acteurs pourront devenir les ambassadeurs de l’application auprès d’un très large public.

    Très concrètement, qu’est-ce qu’on trouvera sur la plateforme de crowdacting sur laquelle vous travaillez ? 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017    64 p.    8 €

      Quand les rythmes s’accélèrent et que la vie s’emballe, une fête entre amis est un répit : lâcher-prise, éclats de rire et temps suspendu, enfin ! Mais elle est aussi, bien souvent, synonyme de gabegie : malbouffe, goinfrerie, gâchis. Pourquoi ? Parce qu’en ces moments qu’on voudrait différents, nous nous laissons malgré nous rattraper par nos vieux démons : vitesse et précipitation.
      Chips, vaisselle en plastique et poubelles débordantes ne sont pas une fatalité. Pour que fiesta ne rime pas avec Attila, il suffit de peu de chose : une manière légèrement décalée de penser la convivialité. Une reconquête de sa liberté. 

      Du bu et aux cadeaux, en passant par la musique et la déco, la fête est une belle entrée pour découvrir, et faire découvrir à ses proches, une multitude de pistes vers la transition. Car ces voies nouvelles, simples et souvent ludiques, ont toutes cela en commun : lorsqu’on ose les tester, elles se révèlent enthousiasmantes.
     
      Journaliste spécialisée dans l'écologie, les alternatives et la consommation responsable, Emmanuelle Vibert est l'auteur d'une douzaine de guides pratiques qui invitent à passer à l'action au quotidien. Dessinateur de bandes dessinées, Le Cil Vert travaille depuis plus de dix ans pour des magazines écolos et/ou sociaux (Village, Kaizen...) et pour des ONG (CCFD, AVSF...). Son ouvrage autobiographique,
        -Un faux boulot (Delcourt, 2015),
    a été récompensé par le prix du Jury oecuménique à Angoulême en 2016.

    votre commentaire
  •    La chaîne de supermarché allemande Edeka distribue depuis quelques jours des sacs biodégradables qui font pousser des légumes. Chaque sac contient des graines de tomates, d'aubergines ou de poires. Il suffit de remplir le sac de déchets organiques comme des épluchures de légumes et de le planter.

      Il se nomme le FEEDitBAG. À première vue, il ressemble aux sacs plastiques classiques que l’on retrouve dans les rayons fruits et légumes des supermarchés. Et pourtant, il a une particularité. Entièrement biodégradable, ce sac, inventé en seulement 10 semaines et distribué par la chaîne de supermarché allemande Edeka, permet de faire pousser des légumes. 

    Concrètement, le consommateur peut mettre ses épluchures de légumes ou d'autres déchets organiques dans le FEEDitBAG et le planter directement sous terre. Ce dernier contient une pastille qui abrite plusieurs graines. Elles vont utiliser cette ressource pour se développer. La première version de ce sac contient des graines de tomates, aubergines et poires mais les consommateurs sont invités à voter sur le site internet du FEEDitBAG pour choisir d'autres graines.

    100 000 tonnes de déchets de sacs plastiques chaque année

    Un sac en plastique classique met plus de 450 ans à se décomposer. "Tout le monde parle des alternatives pour le plastique, mais les sacs pour les fruits et les légumes continuent d’être utilisés chaque jour. Nous avons pensé que si nous touchions les émotions des consommateurs, alors nous pourrions changer leur comportement", a déclaré le patron de l’agence Cheil, qui a participé à l’élaboration du FEEDitBAG. Plusieurs autres pays seraient intéressés par ce nouveau modèle.

    L’utilisation de sacs plastiques génère chaque année plus de 100 000 tonnes de déchets, polluant les océans et menaçant les espèces marines. Une étude publiée en janvier par une université belge a ainsi montré que les consommateurs des produits de la mer ingéraient chaque année jusqu’à 11 000 microparticules de plastiques. Chaque minute, dans le monde, l’équivalent d’un camion d’ordure de déchets plastiques est versé dans la mer. D’ici 2050, c’est près de quatre camions par minute qui pourront souiller les océans. 

    Marina Fabre @fabre_marina   
    © 2017 Novethic - Tous droits réservés


    votre commentaire
  •                                                             2015   128 p.  14,95 €

     Produire, conserver et préparer soi-même l'essentiel de son alimentation quotidienne permet à la fois de faire des économies, de redécouvrir le plaisir du fait-maison et de consommer davantage d'aliments sains et forts en goût.

      À la campagne comme en ville, faire pousser soi-même assez de fruits et légumes pour nourrir sa famille, installer un petit poulailler ou même quelques ruches dans son jardin, c'est possible et, surtout, ce n'est pas compliqué !

      Laissez-vous guider sur le chemin de l'autosuffisance alimentaire et découvrez une multitude d'astuces et conseils pratiques pour créer un jardin vivrier, mener un petit élevage, conserver les produits et apprendre à gérer vos provisions tout au long de l'année.   

      Spécialiste du développement local, de par sa formation et son expérience (Directeur de l’innovation rurale au Conseil départemental du Puy de dôme), Bernard Farinelli est un ardent défenseur des campagnes vivantes. Considéré comme un des principaux connaisseurs du phénomène des néos-ruraux, son intérêt pour le monde rural porte aujourd’hui sur l’économie locale, la relocalisation des échanges, les expériences de retour à plus d’autonomie au quotidien.
       Après  avoir tenu chaque samedi matin une chronique citoyenne sur France bleu Pays d’Auvergne durant plusieurs années, Bernard Farinelli, co-président de l’association « 3B » (bocages, bouchures, bourbonnais) s’engage pour la préservation de la haie et du bocage, dans le Bourbonnais où il réside, et ailleurs.


    votre commentaire
  • 2015      143 p.    19,50 €

        De nombreux projets à réaliser avec ce que la nature offre, saison après saison Vous allez découvrir combien il est facile de tirer profit des bienfaits naturels des plantes. Elles sont capables de nous aider à nous sentir bien, à avoir bonne mine et à passer toute l'année en bonne santé !

       Sof McVeigh présente une multitude de recettes faciles et d'astuces, qu'elle a toutes testées chez elle.  

      Vous découvrirez combien il est facile de tirer profit des bienfaits naturels des plantes. Elles sont capables de vous aider à mieux vous sentir, à avoir bonne mine et à être en bonne santé toute l'année !

      Ce livre comprend des recettes de gommages énergisants pour le corps et de baumes à lèvres hydratants, ainsi que de délicieuses confitures et gelées à base de baies que vous pouvez facilement trouver dans la nature.

      Il vous indique, pour chaque saison, les plantes à cueillir dans la nature ou à garder à disposition à la maison pour confectionner des remèdes bénéfiques ou de superbes cadeaux.

    Plus de 50 projets à réaliser, avec ce que la nature offre saison après saison :

    • Soupe à l'ortie et à l'oseille,
    • Gloss au chocolat,
    • Huile à la menthe,
    • Savon à la lavande...

     Pas besoin d'avoir la main verte pour se lancer dans la préparation des recettes !   L'ensemble de techniques et du matériel est bien précise. Pas de recettes superflues, elles répondent à des besoins quotidiens.


    votre commentaire
  •                                                               2017    136 p.   10€ 

       Encore un livre sur les déchets ! Malheureusement le sujet est toujours d'actualité et prend une dimension catastrophique, là où nous l'attendions le moins : dans l'immensité de nos océans, berceau de la vie sur Terre.

    L'auteur fait principalement l'état des lieux des déchets plastique dans les océans : origine, statistiques, conséquences sur la faune aquatique mais aussi notre santé !

      Un très bon moyen, accessible (seulement 10 euro) pour s'informer, remettre en question nos habitudes et oeuvrer pour un monde plus propre.

       Nous regrettons une mise en page trop condensée et un optimisme un peu candide sur les solutions envisagées pour nettoyer les océans. Aujourd'hui, malheureusement, il est impossible de nettoyer les océans des micro-plastiques qui forment les "continents de déchets". Mais il est tout à fait possible de ne plus y contribuer ! Et c'est aussi l'objet de cet ouvrage.
       Il amène ainsi à de nouveaux comportements à propos de l'achat ou de l'utilisation de produits en plastique. Ce livre salutaire écrit pas un enseignant, doit être transmis aux générations futures pour renouveler les consciences et sauver notre planète.

        Jacques Exbalin a été enseignant et formateur en développement durable pendant 42 ans. Actuellement, il fait des conférences dans toute la France en milieu scolaire et associatif sur le réchauffement climatique et les déchets ménagers.


    votre commentaire
  •                                                                2017    119 p.   10€

       Notre société est celle du changement. Au fur et à mesure des évolutions technologiques, sociales, politiques et économiques, de plus en plus de questions se posent, qui nous concernent tous. Nous sommes nombreux à y réfléchir et à chercher des pistes concrètes pour agir, chacun à notre échelle.
      Mais par quoi commencer ? Ecologie, alimentation, travail, bénévolat... Qu'est-ce qui est le plus important ? Comment être sûr de faire les bons choix, pour soi, pour les autres ?
      Ce livre a pour objectif d'apporter des réponses et des solutions pour se mettre en mouvement vers un avenir meilleur. Parce que la possibilité que nous puissions vivre dans un monde plus juste et plus durable dépend des choix et des actions quotidiennes de chacun d'entre nous. Ensemble, faisons les bons choix dès aujourd'hui pour construire le monde de demain !

       Bernard Farinelli est directeur de l'innovation rurale au Conseil départemental du Puy-de-Dôme et auteur de nombreux ouvrages. Il travaille sur les questions de l'économie locale, de l'autonomie et du changement citoyen et est considéré comme l'un des spécialistes du monde rural et notamment du phénomène des néo-ruraux.  

       Philippe Bertrand anime depuis dix ans l'émission Carnets de campagne qui attire chaque jour plus d'un million d'auditeurs sur France Inter.


    votre commentaire
  • 2014     160 p.    22 €

       Mode de culture mais aussi philosophie de vie, la permaculture est fondée sur une fine observation de la nature avec un objectif de grande productivité. Ce guide, irrigué par l'expérience de pionniers ayant expérimenté cette démarche en France et en Belgique, nous initie à ses méthodes.
    Pour des récoltes abondantes, y compris en ville !

    Extrait de l'introduction

    Des jardiniers et des agriculteurs se réclamant de la permaculture, des stages ouverts à tous en France et dans le monde... En quelques années, ce mouvement, venu des pays anglo-saxons, a gagné de l'ampleur, apportant des réponses nouvelles à ceux qui voulaient inventer une société moins dépendante du pétrole ou simplement retrouver un lien avec la nature en cultivant leur jardin.
    Dans un monde de plus en plus mécanisé, artificialisé, la permaculture offre une approche neuve, résolument écologique, qui prend la nature comme modèle et favorise la biodiversité en s'intéressant aux interactions entre les espèces, en créant des mares, des haies fruitières, des forêts comestibles... Et le plus souvent, cette approche donne des résultats étonnants dans les jardins : haricots ou courges grimpant à l'assaut des arbres, légumes et plantes aromatiques s'épanouissant sous les pruniers ou les cerisiers... Idéal pour ceux qui veulent produire eux-mêmes leur nourriture, même sur de petites parcelles !

    Un mouvement venu d'Australie

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017   120 p.  14 €

       Comment récolter 300 kg de fruits et légumes dans 150 m² ? Joseph Chauffrey invite les lecteurs dans son jardin urbain. Il leur dévoile, pas à pas, comment transformer leur jardin en un lieu vivant et ultra-productif grâce à la permaculture. Il cultive un potager de 25 m² et un verger, et optimise les moindres espaces disponibles (sur le toit du garage, bottes de paille sur la terrasse, cultures verticales…). Il propose des solutions accessibles et rapides, visibles dès la première année. Plus qu'un témoignage, une véritable expérimentation, dans un but d'autosuffisance et selon une démarche scientifique. 
     

       Joseph Chauffrey est éducateur à l'environnement pour la Métropole Rouen-Normandie : il forme et anime des réseaux de jardiniers, et travaille avec les professionnels des espaces verts sur les problématiques de végétalisation des villes. 

    Exploit : dans son micro-jardin, Joseph produit 300 kilos de légumes

    Pour rentabiliser chaque mètre carré de son petit jardin, Joseph a multiplié les astuces. Il a réussi à y caser un potager, un verger, une mare, une serre et à y faire pousser une centaine de fruits et légumes différents.http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-planete/2

    Thibaut Schepman Thibaut Schepman   25 juillet 2015
    Le jardin de Joseph, Sotteville-ls-Rouen, le 10 juillet 2015
     Le jardin de Joseph, à Sotteville-lès-Rouen, le 10 juillet 2015 - Thibaut Schepman/Rue89

    (De Sotteville-lès-Rouen, Seine-Maritime) Un coin de gazon, quelques rangs de légumes, une petite serre. Vu de la rue, on pourrait croire qu’on passe devant un jardin comme un autre, cultivé depuis quelques décennies par un gentil papi consciencieux. On aurait tout faux.

    L’autonomie ?

    Joseph ne cultive ni pommes de terre, ni ail, ni endives. Il n'est donc pas autonome à 100%. «  Par contre, on a encore des courges et des petits pois de l’an dernier, on est capables de faire le tour de l’année, d'avoir des légumes pendant la saison la plus dure, vers mars et avril. »

    Le jardinier note tout, avec une rigueur impressionnante : « Je pèse tout ce qui sort de mon jardin et je compile dans un tableau Excel (voir ci-dessous). Ça me permet de tirer des conclusions, de ne rien oublier. »

    Joseph Chauffrey et sa compagne ont emménagé à Sotteville-lès-Rouen – à quelques minutes en métro du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) – il y a quatre ans. A l’époque, ils étaient presque néophytes et une bonne partie du jardin actuel était bitumée.

    Depuis, cet espace de 150 m² est devenu un micro-jardin hyper-productif.

    On y trouve un potager de 25 m2, un verger de 10 m2 mais aussi une mare et une serre minuscules.

    En 2014, 252 kilos de plus d’une centaine de fruits et légumes différents ont été récoltés ici.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 2017    128 p.    15 €

        Comment préserver ou restaurer, à son échelle, la biodiversité de son environnement proche ?

      Ce livre original nous propose 50 recettes faciles à mettre en oeuvre pour agir en faveur de la biodiversité.

      Si vous avez la chance d'avoir un bout de jardin, vous pouvez vous inspirez des idées proposées ici pour le rendre plus vivant, plus équilibré et plus respectueux de la biodiversité : comment attirer les pollinisateurs, les écureuils, les hérissons, les oiseaux...

       Cultiver des fruits et légumes savoureux et authentiques en utilisant nos déchets alimentaires et même notre urine, véritable or liquide !

       Ainsi, la sauvegarde de la boidiversité se nourrit aussi de petites réponses individuelles très faciles à appliquer et particulièrement pédagogiques pour la famille.

      Ces recettes sont éprouvées, expérimentées, inventées, adoptées ou améliorées par les jardiniers de tous poils qui sont venus nourrir cette compilation. Une autre façon d'aborder la biodiversité, avec bonheur.    

      Dans le cadre de son projet de fin d’études à l'École supérieure de création industrielle (Ensci-les ateliers), Caroline Burzynski-Delloye a choisi de consacrer son diplôme à la biodiversité. Un projet nourri, durant un an, d’innombrables rencontres avec des amateurs, des jardiniers, des spécialistes de tous bords et qui s’est construit grâce à divers tests et expériences. Aujourd’hui, en marge de son travail, Caroline Burzynski-Delloye conçoit, pour l’abbaye de Royaumont, une légumothèque et des ateliers jeune public. Elle est également l’auteur de deux livres pour enfants :

       -Fish & Pea (2004) et

       -Un corps de rêve (2006)


    votre commentaire
  •  
     
    Créer sa micro-ferme : permaculture et agroécologie
                                              
                                                                 2017    320p.    29,95 €
    Le guide-témoignage préfacé par Pierre Rabhi et Nicolas Hulot.
      Vous rêvez d'un retour à la terre ? Ce guide-témoignage, accompagné de nombreuses photos et de fiches pratiques, vous apportera toutes les informations pour lancer votre micro-ferme, réfléchir à votre projet et "ouvrir les portes d’un engagement à la fois personnel et collectif"(Pierre Rabhi).
     Qu'est-ce qu’une micro-ferme ? Où se former ? Comment choisir son statut, se financer et trouver ses terres ?   Quelles méthodes culturales privilégier ? Comment acheter ou produire ses plants ?
      Pourquoi se diversifier ? Comment communiquer et se développer ?
      "Ce que j’ai tenté de transmettre dans cet ouvrage est l'amour du métier, les zones de vigilance, les différents domaines d'exploration et de recherche, à travers notre propre expérience."
      Pour ce travail, elle s'est entourée d’intervenants comme Kevin Morel, ingénieur agronome en charge de l'étude sur les micro-fermes en France. Linda Bedouet donne les clés essentielles d'une installation en tant que paysan en agroécologie, afin de vous aider à porter un projet productif, rentable, et bénéfique à l'environnement et aux hommes. 
     

      Linda Bedouet est Parisienne d'origine péruvienne, diplômée en management durable. Après une courte carrière dans l'immobilier commercial, elle s'est tournée vers le développement durable, ce qui l'a amenée à s'intéresser à la permaculture et à l'agroécologie. Après une année de formation au Bec Hellouin et un stage chez les Colibris, elle s'est installée en Normandie avec Edouard et, en 2012, partant d'un herbage, ils ont créé la Ferme des Rufaux.

      Aujourd'hui Linda est très investie dans l'associatif en tant qu'administratrice du GRAB de sa région, et référente "paysans" pour le réseau Slowfood Youth Network France. Elle coordonne l'association de promotion des micro-fermes en agroécologie (FMR), née sur sa ferme. Elle intervient également comme consultante extérieure pour l'association Fermes d'Avenir dont le directeur, Maxime de Rostolan, a introduit l'ouvrage.


    votre commentaire
  • Minimalisme

    2017   144p.   12,95 € (Rustica éd.)

      Trop d'objets inutiles, trop de déchets, trop de sollicitations, trop d'informations, trop de gaspillage… Face à tous ces excès, nous sommes de plus en plus nombreux à nous sentir en décalage avec notre moi profond et à rêver à un retour à la simplicité et à la sérénité.
        Et si le minimalisme était la solution ?

      C'est ce chemin qu'a choisi Judith Crillen qui nous livre dans cet ouvrage son expérience et ses conseils pour reprendre le contrôle de nos vies : désencombrer sa maison, manger moins mais mieux, réduire ses déchets, alléger son emploi du temps, éviter les achats impulsifs, pratiquer la digital détox, méditer, vivre en accord avec la nature, pratiquer la gratitude, prendre le temps de ne rien faire…

      Le minimalisme, une révolution en douceur pour retrouver enfin bonheur, paix intérieure et liberté !

      Passionnée par l'organisation du quotidien, Judith Crillen est l'auteur du blog Maman s'organise sur lequel elle partage son expérience et ses conseils pour se simplifier la vie et la rendre plus belle. Judith est également l'auteure de:

       -Détox ta maison paru aux Editions Rustica.


    votre commentaire
  •  
                                                                
                                                                   2017   128 p.   12,95 €
      La nature est notre bien le plus précieux, il est important d'en prendre le plus grand soin, de l'observer pour la comprendre et l'imiter. Chacun de nous peut agir pour l'environnement.
      Oui, mais comment ?
      Ce livre plein de conseils vous propose d'adapter votre espace végétalisé selon les principes de la permaculture : le respect de la terre et de l'Homme.
      De nombreuses méthodes faciles à mettre en place permettent de cultiver des légumes tout en respectant le sol, cultiver sur plusieurs strates sans gaspillage d'eau ou encore planter des fruitiers tout en économisant de l'espace. Et tout cela n'est pas réservé aux personnes ayant un grand terrain à la campagne, la permaculture en ville, c'est possible ! De nombreuses surfaces urbaines peuvent être végétalisées (toits, petit jardin, balcon...) pour le plus grand plaisir de tous !

       Davy COSSON est formateur, paysagiste et botaniste depuis près de 10 ans. Il est passionné par le monde du vivant et l'artisanat. C'est à travers de longues promenades en forêt et plusieurs voyages et rencontres qu'il a découvert l'utilité et la beauté des plantes qui nous  entourent. Aujourd'hui, il partage cette passion au quotidien grâce à KIWI-NATURE en alliant trois éthiques qui lui tiennent à coeur : respecter la Terre, prendre soin des Hommes et créer l'abondance pour partager les ressources.


    votre commentaire
  • http://www.lepotagerdesante.com/

    Par Pascal POOT 

        "Toutes nos variétés sont produites en Bio, en plein air et sélectionnées pour leurs qualités nutritionnellesleurs qualités gustatives, leurs résistances aux maladies, à la sécheresse ou aux excès d'humidité ainsi que pour leur productivité depuis plus de 20 ans.
       Le résultat de cette sélection se traduit entre autres par le fait que nos variétés produisent de 10 à 20 fois plus de vitamines, d'antioxidants et de Polyphénols (les Polyphénols sont, d'après les chercheurs, les nutriments les plus interessant pour la prévention du cancer) que les variétés classiques ou hybrides.


       Nos variétés sont exclusivement anciennes, mais aussi les plus modernes qui soient car nous les améliorons sans cesse.

      Vente de plants à repiquer du 20.04 au 20.05.2017 à notre boutique GAEC LA Graine de Vie à Lodève"

      Beaucoup de vidéos pour jardiniers; vente de graines et de plants.

      Pascal Poot cultives ses légumes sans arrosage ni intrants et a obtenu des légumes sains , très vitaminés , résistants...


    votre commentaire
  •                                                2017    112 p.   14,95 € (Rustica éd.)

      Jardinière, composteur, mangeoire, bordures, tuteurs, carré potager, nichoir, hôtel à insecte, transat, banc, range-outils, table de rempotage, palissade...

      Béatrice d'Asciano, passionnée de décoration et de bricolage, créatrice du Blog de Béa qui recense plus de 1 million de visiteurs, vous entraîne dans un tourbillon de pas à-pas astucieux, pratiques et créatifs. Que ce soit pour votre jardin ou votre maison, vous pouvez tout réaliser avec des planches de palettes. Vous découvrirez où et comment récupérer des palettes, et vous apprendrez comment les démonter, les nettoyer et les assembler, pour pouvoir réaliser "maison" 25 créations récup' de a à Z. Que vous soyez passionné de bricolage ou que vous n'ayez encore jamais scié une planche, après le succès de Palettes récup', Palettes récup' 2 Jardin est fait pour vous !

     
     Mini-serre, table basse bar, treillis, carré potager, étagère pour aromatiques, sellette porte-plantes, table de chevet, nichoir, panier clayette, étagère du jardinier, lampadaire, rangement d'atelier, vestiaire... se trouvent dans un  premier tome.

    votre commentaire
  • 2017   64 p.  9,95 €

    Aujourd'hui le potager ne se fait plus au jardin, il s'installe dans votre appartement !

    Adieu les plates-bandes et autres carrés potagers, les fruits et légumes s'épanouissent aussi bien suspendus à la lumière de vos fenêtres, sur des étagères ou dans des niches. Cuisine, séjour, chambre, chez vous même les recoins les plus sombres peuvent accueillir un potager, grâce à la lumière artificielle.

    Avec le mouvement de la "culture indoor", le potager d'intérieur se développe et se diversifie. Découvrez dans cet ouvrage, au moyen de pas-à-pas illustrés, de schémas et d'exemples détaillés, les nouvelles techniques de culture maraîchère hors-sol : les systèmes hydroponiques et en particulier le window farming, les différents substrats et solutions nutritives, les espèces adaptées.

    En toute simplicité, avec un minimum de matériel et quelques matériaux de récupération, cultivez vos salades, tomates, fraisiers et plantes aromatiques directement dans votre intérieur. Délectez-vous de fruits et légumes frais, bio, produits chez vous et par vos soins.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique